Aller directement au contenu

Industrie agroalimentaire : Altho ouvre une seconde usine de chips

Ca y est ! Altho a inauguré son nouveau site de production en Ardèche. Avec 20 emplois à la clé.

Industrie agroalimentaire : Altho ouvre une seconde usine de chips
Altho l’a annoncé et inauguré ce week-end : son nouveau site de production est né en Ardèche et il s’y mitonnera des chips « made in France ».

Après plus d’un an de travaux, le nouveau site de production de chips Altho a été inauguré le 13 novembre 2014. Le PDG d’Altho en a profité pour annoncer de nouveaux investissements de 9 millions d’euros, avec à la clé, la création de 40 nouveaux emplois d’ici 2016.

Au Pouzin le nouveau site de production d’Altho est sorti de terre. Et est opérationnel. Dans un premier temps, Altho ne produira pas la marque star Bret’s, mais des chips de marque distributeur (Carrefour, Leader Price, Casino, Monoprix…)

Avec une production annuelle de 5 500 tonnes à 8 000 tonnes, Altho emploie 60 salariés et ils seront bientôt 80. La marque de fabrique d’Altho est le « made in France » en matière de chips. Et sa domination du marché français : une chips sur trois consommée en France est… de production Altho.

Des chips « Made in France »

Alors que les chips symbolisent la malbouffe et le « made in France » le « mieux consommer », Altho se met au défi de coupler les deux et d’offrir le meilleur du 100% français. Comme l’explique le PDG d’Altho, dans les chips du fabricant : les conservateurs, les édulcorants, les divers et controversés exhausteurs de goût ou encore les OGM et colorants sont interdits

Mauvais pour le cœur, les artères et accélérateur de diabète et de cholestérol, le sel est également réduit de quart par Altho. En Ardèche, Altho continuera à appliquer ses principes nutritifs et à privilégier le « mieux manger ».

ParLa rédaction
Dossiers Thématiques
Dossiers d’Analyse
En vidéo

Vous êtes hors ligne

Send this to a friend