Aller directement au contenu

Industrie du futur : Le guichet d’aide pour les PME est ouvert

Afin de maintenir les filières industrielles dans la compétition mondiale, le Gouvernement s’engage pour accélérer la transformation de l’industrie française vers l’usine 4.0. A cet effet, dans le cadre du plan de relance, le Gouvernement mobilise 40 millions d’euros dès 2020 pour soutenir cette dynamique d’investissement. Ainsi, les PME et ETI industrielles peuvent désormais bénéficier d’un soutien financier de …

Industrie du futur : Le guichet d’aide pour les PME est ouvert
Les entreprises peuvent déposer leur dossier dès aujourd’hui et jusqu’au 31 décembre 2020 inclus auprès de l’Agence de services et de paiement (ASP).

Afin de maintenir les filières industrielles dans la compétition mondiale, le Gouvernement s’engage pour accélérer la transformation de l’industrie française vers l’usine 4.0. A cet effet, dans le cadre du plan de relance, le Gouvernement mobilise 40 millions d’euros dès 2020 pour soutenir cette dynamique d’investissement. Ainsi, les PME et ETI industrielles peuvent désormais bénéficier d’un soutien financier de l’Etat dans leurs investissements dans les technologies de l’industrie du futur. 

L’aide apportée par l’Etat permet aux entreprises de bénéficier d’un appui de trésorerie concomitamment à leur investissement pour améliorer la compétitivité de leurs processus de production. Elle concerne un investissement dans un bien affecté à une activité industrielle sur le territoire français, lorsque ce bien relève de l’une des catégories suivantes : Les équipements robotiques et cobotiques ; Les équipements de fabrication additive ; Les logiciels utilisés pour des opérations de conception, de fabrication, de transformation ou de maintenance ; Les machines intégrées destinées au calcul intensif ; Les capteurs physiques collectant des données sur le site de production de l’entreprise, sa chaîne de production ou sur son système transitique ; Les machines de production à commande programmable ou numérique ; Les équipements de réalité augmentée et de réalité virtuelle utilisés pour des opérations de conception, de fabrication, de transformation ou de maintenance ; Les logiciels ou équipements dont l’usage recourt, en tout ou partie, à de l’intelligence artificielle et utilisés pour des opérations de conception, de fabrication ou de transformation, ainsi que pour toutes opérations de maintenance et d’optimisation de la production.  Les entreprises peuvent déposer leur dossier dès aujourd’hui et jusqu’au 31 décembre 2020 inclus auprès de l’Agence de services et de paiement (ASP). Ce dispositif sera reconduit en 2021 et en 2022. 

ParLa rédaction
Dossiers Thématiques

Zoom sur 15 produits inox

C’est l’un des matériaux les plus employés dans l’agroalimentaire pour, entre autres, sa résistance et sa facilité d’entretien. Nous vous proposons un zoom …

Dossiers d’Analyse
En vidéo

Vous êtes hors ligne

Send this to a friend