Aller directement au contenu

Cecia accompagne Galliance dans la reconstruction de son site d’Ancenis-Saint-Géréon

La filiale du groupe Idec, Cecia, spécialisée dans la conception et la réalisation de projets immobiliers pour les acteurs de l’industrie agroalimentaire, accompagne Galliance dans l’évolution d’un abattoir de volailles issues de filières différenciées (La Nouvelle Agriculture, labels bio…) à Ancenis-Saint-Géréon. Cette opération qui se concentre sur un ouvrage de près de 18 000 m² a nécessité un important …

Cecia accompagne Galliance dans la reconstruction de son site d’Ancenis-Saint-Géréon
Ce nouveau site sera doté de choix technologiques de dernière génération pour une meilleure prise en compte du bien-être animal. Les deux innovations significatives reposent sur un quai d’attente des volailles fermé et parfaitement ventilé et sur un tunnel d’anesthésie au CO2 qui remplacera l’anesthésie électrique utilisée actuellement.

La filiale du groupe Idec, Cecia, spécialisée dans la conception et la réalisation de projets immobiliers pour les acteurs de l’industrie agroalimentaire, accompagne Galliance dans l’évolution d’un abattoir de volailles issues de filières différenciées (La Nouvelle Agriculture, labels bio…) à Ancenis-Saint-Géréon. Cette opération qui se concentre sur un ouvrage de près de 18 000 m² a nécessité un important travail de préparation en amont.

Un investissement de 43 M€ pour le nouvel abattoir territorial

La filière volailles de la coopérative Terena se positionne en acteur de référence dans l’élevage et la transformation de volailles, aussi, pour accompagner son développement, l’entreprise a confié à Cecia l’évolution de son site existant. Avant de voir le jour, ce projet a nécessité un travail important pour répondre aux différentes réglementations en vigueur : conservation des animaux protégés à proximité, compensation des terres, limitation de l’impact visuel du projet. Ce projet qui totalisera 18 000 m² de surface d’activités sort de terre progressivement au centre du bassin d’élevage de l’entreprise, à proximité du site existant devenu vieillissant.

D’un investissement de 43 M€, ce nouvel abattoir territorial sera au service de 410 exploitations adhérentes de la coopérative Terrena dans un rayon de 3 heures autour d’Ancenis.

La technologie au service du bien-être animal

Ce nouveau site sera doté de choix technologiques de dernière génération pour une meilleure prise en compte du bien-être animal. Ces choix ont été élaborés en concertation avec des ONG spécialisées dans le bien-être animal. Les deux innovations significatives reposent sur un quai d’attente des volailles fermé et parfaitement ventilé et sur un tunnel d’anesthésie au CO2 qui remplacera l’anesthésie électrique utilisée actuellement. Par ailleurs, il anticipe déjà de futures croissances d’activités sans avoir la nécessité de procéder à des travaux supplémentaires.

ParLa rédaction
Dossiers Thématiques

Zoom sur 15 produits inox

C’est l’un des matériaux les plus employés dans l’agroalimentaire pour, entre autres, sa résistance et sa facilité d’entretien. Nous vous proposons un zoom …

Dossiers d’Analyse
En vidéo

Vous êtes hors ligne

Send this to a friend