Aller directement au contenu

Intermarché, des salariés dérobent pour un million d’euros de marchandises.

Une dépêche AFP relayée par Le Figaro revient sur une affaire pour le moins originale. En effet, accusés d’avoir volé pour plus d’un million d’euros de produits alimentaires depuis 2007, quatre salariés d’une plateforme logistique d’Intermarché ont été mis en examen pour « vol en bande organisée ».

Une dépêche AFP relayée par Le Figaro revient sur une affaire pour le moins originale. En effet, accusés d’avoir volé pour plus d’un million d’euros de produits alimentaires depuis 2007, quatre salariés d’une plateforme logistique d’Intermarché ont été mis en examen pour « vol en bande organisée ».

Ces derniers auraient volé de nombreuses marchandises, foie gras, saumon, langouste, etc., dont une partie a été retrouvée au domicile de certains des suspects : 64 queues de langouste ont notamment été découvertes dans le congélateur de l’un d’entre eux, d’après les gendarmes, au milieu d’autres victuailles.

Concernant ce que l’on sait sur les salariés mis en cause, l’un d’entre eux, préparateur de commande chez Intermarché, a été incarcéré hier, alors que les trois autres accusés, chauffeurs-livreurs de la même enseigne, ont été libérés et placés sous contrôle judiciaire. Un cinquième homme a été remis en liberté suite à son interpellation mardi.

Les enquêteurs précisent que les individus sont tous âgés de 30 à 68 ans, et qu’ils auraient reconnu le vol de palettes entières de produits alimentaires haut de gamme. Soit un montant estimé à 300 000 euros chaque année depuis 2007, pour un total hallucinant de plus d’un million d’euros sur quatre ans.

Pour l’heure, la gendarmerie n’a pas mis en évidence l’existence d’un éventuel réseau de revente organisé. Pour sa part, Intermarché avait déposé plainte pour disparition de marchandises au mois d’avril de cette année, ce qui avait entraîné l’ouverture de l’enquête judiciaire.  

ParLa rédaction
Dossiers Thématiques
Dossiers d’Analyse
Croissance mondiale pour le snacking
Croissance mondiale pour le snacking

Les habitudes de consommation et les attentes en termes de snacking ont-elle changé avec la pandémie liée au Covid-19? «La crise de la …

En vidéo

Vous êtes hors ligne

Send this to a friend