Aller directement au contenu

Le Groupe Soufflet entre les mains d’InVivo

La signature d’un accord entre ces deux groupes d’envergure internationale vient clore les négociations exclusives que les deux groupes avaient débutées en janvier dernier. Ce rapprochement devrait permettre de créer un pilier de la souveraineté alimentaire française.  Avec l’acquisition du Groupe Soufflet, InVivo complète et enrichit ses compétences, ses savoir-faire et ses activités de R&D, en vue de développer …

Le Groupe Soufflet entre les mains d’InVivo
InVivo entend en particulier dynamiser l’export des produits agricoles, qui demeure un levier important de la balance commerciale française, dans un secteur agricole mondial dominé par des acteurs étrangers.

La signature d’un accord entre ces deux groupes d’envergure internationale vient clore les négociations exclusives que les deux groupes avaient débutées en janvier dernier. Ce rapprochement devrait permettre de créer un pilier de la souveraineté alimentaire française. 

Avec l’acquisition du Groupe Soufflet, InVivo complète et enrichit ses compétences, ses savoir-faire et ses activités de R&D, en vue de développer les filières d’excellence et durables – du champ à l’assiette – avec le maintien de la marque Soufflet. Le nouvel ensemble se trouvera également en meilleure position pour faire face à la concurrence européenne et internationale accrue sur ses métiers, ainsi que pour apporter des réponses pérennes à l’agriculture française et aux acteurs de ses filières pour accompagner la transition agricole et alimentaire. 

Il poursuivra la stratégie d’avenir proposée par le Groupe InVivo qui repose sur trois ambitions : devenir une référence incontournable dans les solutions agricoles innovantes, investir dans les métiers de l’agriculture et de l’alimentation du futur, contribuer à la croissance économique et au rayonnement de l’agriculture et de l’agroalimentaire français dans le monde. InVivo entend en particulier dynamiser l’export des produits agricoles, qui demeure un levier important de la balance commerciale française, dans un secteur agricole mondial dominé par des acteurs étrangers. Cette opération pourrait être finalisée avant la fin d’année 2021. 

ParLa rédaction
Dossiers Thématiques
Dossiers d’Analyse
Croissance mondiale pour le snacking
Croissance mondiale pour le snacking

Les habitudes de consommation et les attentes en termes de snacking ont-elle changé avec la pandémie liée au Covid-19? «La crise de la …

En vidéo

Vous êtes hors ligne

Send this to a friend