Aller directement au contenu

Jachères utilisables pour le bétail.

La situation hydrique déficitaire actuelle est préoccupante pour les éleveurs. En effet, la sècheresse affecte les productions fourragères et par conséquent l’alimentation des troupeaux. Ce 11 mai 2011, lors d'une visite dans une exploitation située dans la Vienne, une région particulièrement touchée par le manque d’eau,

La situation hydrique déficitaire actuelle est préoccupante pour les éleveurs. En effet, la sècheresse affecte les productions fourragères et par conséquent l’alimentation des troupeaux. Ce 11 mai 2011, lors d’une visite dans une exploitation située dans la Vienne, une région particulièrement touchée par le manque d’eau, le Ministre de l’Agriculture, Bruno Le Maire, a annoncé que les éleveurs pourront disposer de toutes les jachères, y compris celles réservées à la biodiversité, pour nourrir le bétail. Si la situation est « difficile pour les céréaliers, elle est très préoccupante » pour les éleveurs, qui sont sanctionnés à « double peine ». a souligné le ministre. Il est vrai que la sécheresse, couplée à l’augmentation du prix de l’alimentation animale et à l’envolée des cours mondiaux des céréales, n’arrange pas la situation des producteurs. « Spéculation et sécheresse, cela fait beaucoup pour la même filière ». Des contrats entre céréaliers et éleveur devront être mis en place pour 1er juillet prochain.

ParLa rédaction
Dossiers Thématiques
Dossiers d’Analyse
En vidéo

Vous êtes hors ligne

Send this to a friend