Aller directement au contenu

Kraft Foods : Diviser pour mieux régner.

C’est un peu ce qui pourrait être la devise du géant américain de l’agroalimentaire Kraft Foods. En effet, Irene Rosenfeld, PDG du groupe, a annoncé sa volonté de scinder l’activité de la société en deux entreprises indépendantes cotées en bourses. Selon cette dernière les activités en-cas et le pôle Amérique du Nord ont des profils de croissance

C’est un peu ce qui pourrait être la devise du géant américain de l’agroalimentaire Kraft Foods. En effet, Irene Rosenfeld, PDG du groupe, a annoncé sa volonté de scinder l’activité de la société en deux entreprises indépendantes cotées en bourses. Selon cette dernière les activités en-cas et le pôle Amérique du Nord ont des profils de croissance, des priorités stratégiques et des objectifs d’exploitations différents.

Kraft va donc se diviser en deux entreprises. La première regroupera les activités d’en-cas ou snacks à l’échelle mondiale tandis que la seconde réunira les activités épiceries en Amérique du Nord. Les marques en possession du groupe vont aussi être redistribuées. L’entreprise dédiée aux activités snacks regroupera les marques LU, Oreo, Cadbury, Milka, les cafés Jacobs ou encore Tang. L’entreprise dédiée au marché nord américain possèdera elle Kraft, Oscar Mayer, Philadelphia, Maxwell House, Capri Sun ou Jell-O.

Les marchés financiers ont plutôt bien reçu cette annonce, d’autant plus que le groupe a annoncé des bénéfices supérieurs à ceux attendus, à 62 cts par action alors que les marchés prévoyaient une valeur de 58 cts. Le chiffre d’affaire est lui aussi en hausse avec une valeur de 13,9 milliard de dollars soit une augmentation de 13,3%. De plus, les investisseurs Nelson Pete et Warren Buffet, qui n’est autre que le premier actionnaire du groupe, soutiennent le projet.

Alors où préférez-vous investir ? Un marché à forte croissance mais avec plus de risques ou un autre plus lent mais plus sécurisé ? Kraft vous offre désormais la possibilité de faire ce choix. A vous de voir…

ParLa rédaction
Dossiers Thématiques
Dossiers d’Analyse
Croissance mondiale pour le snacking
Croissance mondiale pour le snacking

Les habitudes de consommation et les attentes en termes de snacking ont-elle changé avec la pandémie liée au Covid-19? «La crise de la …

En vidéo

Vous êtes hors ligne

Send this to a friend