Aller directement au contenu

La consommation de viande rouge augmente les risques de diabète !

Une étude parue dans l’American Journal of Clinical Nutrition et menée par des chercheurs américains de la Faculté de santé publique de Harvard révèle que la consommation de viande rouge augmenterait de façon très conséquente le risque de diabète de type 2. Ce risque serait même encore plus important pour la viande rouge transformée.

Une étude parue dans l’American Journal of Clinical Nutrition et menée par des chercheurs américains de la Faculté de santé publique de Harvard révèle que la consommation de viande rouge augmenterait de façon très conséquente le risque de diabète de type 2. Ce risque serait même encore plus important pour la viande rouge transformée. Ainsi, les chercheurs ont fait consommer 100g de viande rouge quotidiennement à des sujets et ont analysé l’incidence sur la fréquence d’apparition de diabètes de type 2. Ils ont ajusté leurs résultats en fonction de l’âge, de l’indice de masse corporelle et d’autres facteurs de risque des participants. Finalement, ils en ont déduit que cette consommation quotidienne augmentait le risque de développer un diabète de 19% ! Et c’est pire pour la viande rouge transformée : +51% de risque pour 50g seulement de viande rouge transformée consommée chaque jour, c’est-à-dire l’équivalent d’un hot dog, d’une saucisse ou de deux tranches de bacon ! En revanche, ce risque n’est pas permanent. Ainsi, les chercheurs ont ensuite remplacé la viande rouge par d’autres sources de protéines telles que des laitages allégés, des noix ou des céréales complètes. Ils se sont alors aperçus que le simple fait de remplacer la viande rouge par une quantité de noix permettant d’obtenir le même taux de protéines baissait le risque de diabète de 17%. Et ce chiffre plonge même de 23% si ce sont des céréales complètes qui sont utilisées en remplacement de la viande ! Le principal auteur de l’étude et professeur de nutrition et d’épidémiologie à la Faculté de santé publique de Harvard, le Dr Frank Hu, explique que : « sans aucun doute, les résultats de cette étude ont des implications très importantes pour la santé publique, étant donné la multiplication des cas de diabète de type 2 qui prend une tournure d’épidémie, combinée à un accroissement de la consommation de viande rouge dans le monde ». Il ajoute cependant que « la bonne nouvelle est que ces facteurs de risque préoccupants peuvent être éliminés en remplaçant la viande rouge par des sources de protéines plus saines ».

ParLa rédaction
Dossiers Thématiques
Dossiers d’Analyse
Inuline, ingrédient à l’honneur
Inuline, ingrédient à l’honneur

«10 tendances clés en matière d’alimentation, de nutrition et de santé 2020», tel est l’intitulé du nouveau rapport de New Nutrition Business qui fournit …

En vidéo

Vous êtes hors ligne

Send this to a friend