Aller directement au contenu

La France, mauvais élève pour l’élimination des résidus de pesticides dans les aliments.

Selon une étude officielle, au niveau de l’Union Européenne, 4% des échantillons alimentaires analysés en 2007 dépassent les limites maximales de résidus de pesticides. Avec près du double et un chiffre en augmentation par rapport à 2006 (7,6% en 2007 contre 6% en 2006), la France s’affiche comme le cancre en la matière au niveau européen. Première consommatrice de …

Selon une étude officielle, au niveau de l’Union Européenne, 4% des échantillons alimentaires analysés en 2007 dépassent les limites maximales de résidus de pesticides. Avec près du double et un chiffre en augmentation par rapport à 2006 (7,6% en 2007 contre 6% en 2006), la France s’affiche comme le cancre en la matière au niveau européen. Première consommatrice de pesticides au niveau européen et quatrième au niveau mondial, le plus mauvais score de la France concerne les céréales : 8,16% des échantillons affichent des valeurs au dessus des limites autorisées, contre 1,37% pour l’UE ! Rappelons que selon le plan Ecophyto 2018 mis en place par le ministère de l’Agriculture, le secteur agricole doit réduire de 50% sa consommation de pesticides dans les 10 ans à venir.

ParLa rédaction
Dossiers Thématiques
Dossiers d’Analyse
En vidéo

Vous êtes hors ligne

Send this to a friend