Aller directement au contenu

La grippe aviaire de retour en Europe !

La grippe aviaire est de retour aux Pays-Bas, sous une « variante douce », le virus H5. Ainsi, les 42 700 dindes de l’élevage de Kelpen-Oler, situé au sud-est des Pays-Bas, ont été tuées dimanche 18 mars car elles présentaient cette forme douce du virus.

La grippe aviaire est de retour aux Pays-Bas, sous une « variante douce », le virus H5. Ainsi, les 42 700 dindes de l’élevage de Kelpen-Oler, situé au sud-est des Pays-Bas, ont été tuées dimanche 18 mars car elles présentaient cette forme douce du virus. Un porte-parole du ministère néerlandais de l’Agriculture, Murco Mijnlieff, a expliqué que « la grippe aviaire a été découverte dans cet élevage de dindes suite à des tests réguliers ». « Il s’agit probablement d’une variante douce du virus qui n’est pas dangereuse pour les humains », a-t-il ajouté. La forme la plus dangereuse de la grippe aviaire, le virus H5N1, avait contaminé 600 personnes dans le monde en 2003, et plus de la moitié était décédée.

 

En attendant que la dangerosité de cette variante soit évaluée, une interdiction de transporter des volailles, des œufs et du fumier de volaille a été mise en place dans un rayon de trois kilomètres autour de l’élevage contaminé. 25 élevages de volailles situés à côté de celui de Kelpen-Oler devront également subir des analyses. « Nous sommes en train de tester ces sociétés, s’il y a eu une contamination, nous devrons également tuer ces volailles », a souligné le porte-parole. Les résultats devraient être connus d’ici une dizaine de jours.

 

Etant donné que l’élevage contaminé est situé à une dizaine de kilomètres de la frontière belge, l’Agence Fédérale pour la Sécurité de la Chaîne Alimentaire (AFSCA) suit de près l’affaire et prendra des mesures en Belgique si cela s’avère nécessaire.

 

Source : agro-media.fr avec RTL.be et AFP.

ParLa rédaction
Dossiers Thématiques
Dossiers d’Analyse
En vidéo

Vous êtes hors ligne

Send this to a friend