Aller directement au contenu

La guerre des prix.

Nous le savons : entre les industriels de l’alimentaire et la distribution, rien ne va plus ! L’objet de discorde : l’augmentation des prix réclamée par les industriels. Et à trois semaines de la fin des négociations, rien n’est entamé selon Jean-René Buisson, président de l’Ania. Deux enseignes sont particulièrement mises en cause dans cet état de « blocus …

Nous le savons : entre les industriels de l’alimentaire et la distribution, rien ne va plus ! L’objet de discorde : l’augmentation des prix réclamée par les industriels. Et à trois semaines de la fin des négociations, rien n’est entamé selon Jean-René Buisson, président de l’Ania. Deux enseignes sont particulièrement mises en cause dans cet état de « blocus » : Carrefour et Leclerc s’opposent fermement à toute inflation. « Carrefour et Leclerc, en tant que leaders du marché français, doivent prendre leurs responsabilités » estime Serge Papin, responsable du groupement de distribution Système U. Aujourd’hui, une réunion sur le sujet doit se tenir en présence de Bruno Le Maire, ministre de l’Agriculture, Frédéric Lefebvre, secrétaire d’Etat à la consommation, les dirigeants de la distribution et les représentants de l’industrie agroalimentaire et agricoles.

ParLa rédaction
Dossiers Thématiques
Dossiers d’Analyse
En vidéo

Vous êtes hors ligne

Send this to a friend