Aller directement au contenu

La hausse des prix alimentaires inquiète l’OMC.

Pascal Lamy, directeur général de l’Organisation Mondiale du Commerce (OMC) ne cache pas son inquiétude face aux récents « troubles politiques d’une proportion que nous aurions pu difficilement imaginer ». La hausse des prix alimentaires reste une préoccupation majeure pour l’OMC, et l’année 2011 s’annonce difficile.

Pascal Lamy, directeur général de l’Organisation Mondiale du Commerce (OMC) ne cache pas son inquiétude face aux récents « troubles politiques d’une proportion que nous aurions pu difficilement imaginer ». La hausse des prix alimentaires reste une préoccupation majeure pour l’OMC, et l’année 2011 s’annonce difficile. La hausse des prix sera importante cette année, notamment pour le blé, le soja ou encore le pétrole brut indispensable au convoyage des produits alimentaires. L’OMC s’indigne que certaines de ces hausses de taris soient en partie provoquées par des limites au commerce.

ParLa rédaction
Dossiers Thématiques
Dossiers d’Analyse
En vidéo

Vous êtes hors ligne

Send this to a friend