Aller directement au contenu

La Proximité : après le Drive, le format d’avenir ?

Parabellum Geographic Insight, le cabinet d’études de marché et de conseil spécialisé dans le géomarketing, en partenariat avec Bossman consultants, cabinet de conseil en développement commercial spécialiste de l’univers des biens de consommation, publiera dans les prochains jours les résultats complets de son étude sur les formats de p

Parabellum Geographic Insight, le cabinet d’études de marché et de conseil spécialisé dans le géomarketing, en partenariat avec Bossman consultants, cabinet de conseil en développement commercial spécialiste de l’univers des biens de consommation, publiera dans les prochains jours les résultats complets de son étude sur les formats de proximité. agro-media.fr vous propose de découvrir en avant première quelques résultats édifiants de cette étude.

parabellum_bossman

Les suffixes Express, City et autres Market ont fleuris sur les devantures des enseignes alimentaires, historiquement spécialistes des formats Hyper et Super. Les progressions plus qu’intéressantes des leaders du circuit y sont pour beaucoup et ont rappelé aux grands leaders de l’alimentaire qu’il y a une vie, et surtout des marges en dessous de 1.000 m². Le magasin de proximité ne peut plus se contenter d’être le « store next door » mais le magasin que l’on choisit de fréquenter au-delà du facteur distance.

Parabellum Geographic Insight et Bossman Consultants ont mené ensemble une étude de grande envergure. Les 38 plus grandes agglomérations de France ont ainsi été passées au crible à travers deux modules d’analyse : le géomarketing et l’opinion des shoppers.

De nombreux sujets ont été analysés : maillage, performance du circuit, ranking des enseignes & des concepts, typologie des clients, avis et attentes consommateurs …

D’une manière générale l’étude valide le fait que la proximité a véritablement évolué dans la période récente. Saviez-vous que 40% des shoppers fréquentent leur magasin principal de proximité depuis moins de 2 ans ?

Il y a donc un véritable bouleversement des habitudes d’achat sur le circuit. Et cela ne devrait pas s’arrêter là. Nantes, 6ème plus grande ville de France, se place seulement 30ème sur 38 en densité de m² de point de vente de proximité, alors que son panier moyen à 5.481 € annuel est dans le top 3 ! Le module géomarketing de l’étude dévoile pour chaque agglomération le maillage du circuit de proximité et met en évidence les places à prendre.

Du côté des enseignes, les rôles sont-ils en passe d’être redistribués ? Les consommateurs placent Monoprix en tête de la fréquentation à Paris comme au niveau national mais les nouveaux concepts concurrents sont en passe de rattraper leur retard. Le module shoppers détaille enseigne par enseigne les préférences et attentes des clients de la proximité et permet aux distributeurs et aux industriels d’affiner leur stratégie sur ce circuit.

Et du coté de l’anecdote révélatrice de la tendance multi-canal, on note qu’ ¼ des shoppers proxi interrogés affirment également faire régulièrement leurs courses alimentaires en ligne. Le « Close or Fast » est-il la tendance à ne pas rater pour les prochaines années ?

 

Source : agro-media.fr avec Parabellum Geographic Insight

ParLa rédaction
Dossiers Thématiques
Dossiers d’Analyse
Croissance mondiale pour le snacking
Croissance mondiale pour le snacking

Les habitudes de consommation et les attentes en termes de snacking ont-elle changé avec la pandémie liée au Covid-19? «La crise de la …

En vidéo

Vous êtes hors ligne

Send this to a friend