Aller directement au contenu

La Russie veut bien manger du concombre mais seulement belge ou hollandais…

La Russie avait mis en place un embargo sur les importations de légumes frais en provenance de l’Union Européenne le 2 Juin dernier, suite aux soupçons portés sur des concombres potentiellement contaminés par la bactérie E.Coli. Elle a décidé mardi 28 juin de ré-autoriser ces importations mais pas pour tous les pays européens.

La Russie avait mis en place un embargo sur les importations de légumes frais en provenance de l’Union Européenne le 2 Juin dernier, suite aux soupçons portés sur des concombres potentiellement contaminés par la bactérie E.Coli. Elle a décidé mardi 28 juin de ré-autoriser ces importations mais pas pour tous les pays européens.

M. Onichtchenko, le chef des services sanitaires russes, a ainsi déclaré : « Après expertise nous avons aujourd’hui [ndlr : 27 juin] autorisé les importations des Pays-Bas et de Belgique. » Pourquoi seulement ces deux pays ? M. Onichtchenko a justifié ce choix en expliquant qu’aucun cas d’infection n’avait été détecté et que « leurs laboratoires inspirent confiance ».

Les autres pays exportant des légumes vers la Russie, tels l’Espagne, la Lituanie, le Danemark et la République Tchèque sont sur « une liste d’attente » pour pouvoir exporter de nouveau leurs produits. La Pologne quant à elle « n’inspire pas confiance » et l’Allemagne, principal foyer d’infection, n’obtiendra pas d’autorisation : « Nous ne donnerons pas d’autorisation à l’Allemagne », a-t-il ajouté.

Ces autorisations font suite à un accord qui a été trouvé lors du sommet UE-Russie organisé les 9 et 10 juin derniers en Russie. La Russie avait toutefois demandé plus de garantie à l’UE quant à la salubrité des légumes exportés d’où le délai important entre l’accord trouvé le 10 juin et les premières autorisations délivrées le 27. Le marché russe n’est pas négligeable pour l’Union Européenne puisqu’il représente un volume de 1,1 millions de tonnes de légumes pour une valeur de près de 600 millions d’euros.

ParLa rédaction
Dossiers Thématiques
Dossiers d’Analyse
En vidéo

Vous êtes hors ligne

Send this to a friend