Aller directement au contenu

La short-list n’est plus de mise.

Pour la reprise des parts du fonds d’investissement PAI Partners dans Yoplait, une short-list devait être établie pour favoriser le choix du repreneur final des 50% de Yoplait. Ce 3 mars, PAI a changé de cap, en renonçant réduire le nombre de prétendants au rachat. Les discussions devraient se poursuivre

Pour la reprise des parts du fonds d’investissement PAI Partners dans Yoplait, une short-list devait être établie pour favoriser le choix du repreneur final des 50% de Yoplait. Ce 3 mars, PAI a changé de cap, en renonçant réduire le nombre de prétendants au rachat. Les discussions devraient se poursuivre avec les neufs groupes ayant déposés une offre de rachat jusqu’à l’annonce du repreneur final prévue dans la deuxième quinzaine de mars. Pour rappel, les 9 groupes en lice sont : Bright Food (chinois), Bel (français), Lactalis (français), Nestlé (suisse), General Mills (américain), Lala (mexicain) et les fonds d’investissements Lion Capital, Axa Private Equity et Bain Capital.

ParLa rédaction
Dossiers Thématiques
Dossiers d’Analyse
En vidéo

Vous êtes hors ligne

Send this to a friend