Aller directement au contenu

La volaille française fait son show !

« Quand la volaille française part en campagne, c’est tout un programme ! », peut-on lire sur le communiqué de presse de l’Association de Promotion de la Volaille Française (APVF).

« Quand la volaille française part en campagne, c’est tout un programme ! », peut-on lire sur le communiqué de presse de l’Association de Promotion de la Volaille Française (APVF). Effectivement, l’interprofession a décidé de frapper fort pour marquer les esprits : profitant de la campagne électorale pour les présidentielles, elle a décidé de surfer sur cet évènement pour attirer les consommateurs. Ainsi, c’est un magnifique coq qui pose fièrement en lieu et place du président sur la traditionnelle photo affichée dans toutes les mairies… La filière avicole française se mobilisera en outre toute l’année pour communiquer sur ses produits.

 

Il faut savoir qu’aujourd’hui la France est le 1er producteur européen de volaille et le 5ème mondial. Cette filière emploie 14 000 éleveurs et 60 000 salariés et réunit un grand nombre d’espèces animales, comme les poulets, les dindes, les canards, les pintades, les cailles ou les oies.

 

L’interprofession a décidé de créer un logo « Volaille française » qui permette aux consommateurs d’identifier d’un coup d’œil les produits issus de notre filière nationale.

 

Logo Volaille Française

Logo « Volaille Française »

 

Ce logo garantit :

  • que les animaux sont nés, ont été élevés et abattus en France avec des exigences sanitaires très strictes,
  • qu’ils ont été bien traités grâce au savoir-faire reconnu des éleveurs et de leur accompagnement technique et vétérinaire,
  • qu’ils ont été nourris à partir d’aliments d’origine végétale,
  • que les productions sont engagées dans le respect de l’environnement,
  • que les élevages ont été inspectés par les services de l’Etat et que les volailles ont été tracées pour garantir leur bon traitement,
  • que la viande, qu’elle soit entière ou en découpe, est adaptée au goût des français
  • et que ce type de viande garantit des apports nutritionnels en protéines et vitamines et une faible teneur en lipides.

Alors, les français éliront-ils la volaille nationale présidente en 2012 ?


Source : agro-media.fr avec le communiqué de l’APVF.

ParLa rédaction
Dossiers Thématiques
Dossiers d’Analyse
En vidéo

Vous êtes hors ligne

Send this to a friend