Aller directement au contenu

Lactalis lève le voile sur ses marges.

"Plutôt payer une amende que de renseigner concurrents et distributeurs" : c’est ce que Michel Besnier, le père du président actuel de Lactalis, a souvent affirmé. Et pourtant. Ce « secret » autour des résultats financiers du groupe va bientôt tomber. En effet, pour assurer

« Plutôt payer une amende que de renseigner concurrents et distributeurs » : c’est ce que Michel Besnier, le père du président actuel de Lactalis, a souvent affirmé. Et pourtant. Ce « secret » autour des résultats financiers du groupe va bientôt tomber. En effet, pour assurer son OPA sur Parmalat, le groupe français est obligé de se plier à la règle de la transparence. Et dissiper le mystère sur son compte de résultat. Sa marge opérationnelle a déjà été estimée entre 8 et 9%, selon les premières informations. Soit deux fois plus que son principal concurrent, Bongrain. Comment est-il parvenu à de si bons résultats ? « Lactalis est le roi de l’optimisation industrielle« , selon l’un des banquiers conseils du groupe. Ainsi, ses équipes sont organisées en lignes hiérarchiques courtes et gèrent le lait avec parcimonie. L’impatience est de rigueur : l’autorité boursière italienne rendra public le prospectus financier de l’OPA dans les cinq jours.

ParLa rédaction
Dossiers Thématiques
Dossiers d’Analyse
Inuline, ingrédient à l’honneur
Inuline, ingrédient à l’honneur

«10 tendances clés en matière d’alimentation, de nutrition et de santé 2020», tel est l’intitulé du nouveau rapport de New Nutrition Business qui fournit …

En vidéo

Vous êtes hors ligne

Send this to a friend