Aller directement au contenu

L’agroalimentaire, un axe du plan d’action quinquennal signé entre la France et la Chine

Dans le cadre de la visite du Président de la République française, le ministre de l’Agriculture et de l’Alimentation a multiplié les rencontres avec les autorités chinoises et les représentants des professionnels français présents, afin de signer de nombreux accords au bénéfice des filières agricoles et agroalimentaires françaises. Le président Xi Jiping a d’ailleurs pu procéder à une dégustation …

L’agroalimentaire, un axe du plan d’action quinquennal signé entre la France et la Chine
Ce plan d’action quinquennal vise entre autres, à renforcer la coopération agricole dans tous les domaines pour favoriser les exportations françaises de produits agricoles vers la Chine.

Dans le cadre de la visite du Président de la République française, le ministre de l’Agriculture et de l’Alimentation a multiplié les rencontres avec les autorités chinoises et les représentants des professionnels français présents, afin de signer de nombreux accords au bénéfice des filières agricoles et agroalimentaires françaises.
Le président Xi Jiping a d’ailleurs pu procéder à une dégustation de produits français (bœuf, vins …), ce qui a permis de mettre en avant les ambitions des filières d’export, en particulier de la filière de la viande bovine française qui doit désormais pleinement tirer parti de la réouverture du marché chinois, obtenue en 2018 dans le cadre de la 1ère visite du président de la République en Chine.

Sécurité sanitaire et traçabilité

Marque de l’importance de la France et de son agriculture pour les consommateurs chinois, la rencontre entre le Ministre Didier Guillaume et le Ministre chinois des Douanes a permis d’aborder de nombreux dossiers d’accès au marché et de conforter la confiance que les autorités chinoises placent dans le système de sécurité sanitaire et de traçabilité français. Outre la délivrance de nombreux agréments à l’export pour nos entreprises (11 établissements du secteur porcin et 17 entrepôts frigorifiques), les Ministres ont signé un protocole sur le commerce de la viande de volailles élargi aux espèces autres que le poulet, y compris le foie gras, ainsi qu’un accord permettant d’exporter du matériel génétique porcin en Chine.
Le Ministre a enfin profité de ce déplacement à Shanghai pour aller à la rencontre des entreprises et filières qui portent haut l’excellence française en Chine. Il a notamment rappelé la nécessité d’agir collectivement pour que la ferme France puisse profiter à plein du relais de croissance offert par le marché chinois.

Des leviers pour favoriser la valorisation du travail des producteurs français

Deux accords cadre ont été signés en présence des deux présidents : l’un sur la coopération avec la SAMR (State administration for market regulation, Ministère responsable du contrôle des produits sur le marché chinois), l’autre entre le MAA, l’INAO et la CNIPA (Chinese national intellectual property adminisration) portant sur la coopération dans le domaine des indications géographiques agricoles et agroalimentaires. Ce cadre permettra notamment de faciliter l’aboutissement des démarches engagées par la France pour l’enregistrement en Chine des 86 indications géographiques viticoles de Bourgogne.
Le protocole et l’accord UE-Chine se veulent être des leviers pour favoriser la valorisation du travail des producteurs français en permettant le développement des exportations des produits de qualité.
La visite d’État a également permis de donner des perspectives ambitieuses à la relation franco-chinoise, au travers de la signature par les deux chefs d’Etat d’un plan d’action quinquennal qui liste l’ensemble des sujets prioritaires pour nos deux pays, parmi lesquels l’agriculture et l’agroalimentaire.
Les Présidents ont notamment convenu de l’élaboration d’une feuille de route prioritaire sur le zonage pour la Peste Porcine Africaine (PPA), en vue d’aboutir à des résultats concrets au cours de l’année 2020. Il s’agit d’une étape importante compte tenu de l’extension de la PPA dans de nombreuses régions du monde, De même, ce plan d’action quinquennal vise à renforcer la coopération agricole dans tous les domaines pour favoriser les exportations françaises de produits agricoles vers la Chine.

ParLa rédaction
Dossiers Thématiques
Dossiers d’Analyse
Inuline, ingrédient à l’honneur
Inuline, ingrédient à l’honneur

«10 tendances clés en matière d’alimentation, de nutrition et de santé 2020», tel est l’intitulé du nouveau rapport de New Nutrition Business qui fournit …

En vidéo

Vous êtes hors ligne

Send this to a friend