Aller directement au contenu

Lancement d’AlinOVeg afin de développer une filière française de sources végétales

Roquette, Agri Obtentions, Eurial, Greencell, INRAE et l’Université Lumière Lyon 2 annoncent le lancement d’un projet collaboratif soutenu par l’Etat dans le cadre de France 2030 et opéré par Bpifrance : AlinOVeg « Innover en alimentation d’origine végétale ». Dans un contexte d’accélération de la transition alimentaire vers des solutions plus durables et de volonté croissante d’indépendance alimentaire par la …

Lancement d’AlinOVeg afin de développer une filière française de sources végétales
AlinOVeg a pour objectif de développer des solutions et des produits innovants (variétés de pois et de féverole, ingrédients protéiques, alternatives végétales aux fromages et desserts végétaux) et de faire émerger une filière française solide et pérenne. Pour cela, AlinOVeg mise sur un développement guidé par les attentes des consommateurs.

Roquette, Agri Obtentions, Eurial, Greencell, INRAE et l’Université Lumière Lyon 2 annoncent le lancement d’un projet collaboratif soutenu par l’Etat dans le cadre de France 2030 et opéré par Bpifrance : AlinOVeg « Innover en alimentation d’origine végétale ».

Dans un contexte d’accélération de la transition alimentaire vers des solutions plus durables et de volonté croissante d’indépendance alimentaire par la mise en place de filières d’approvisionnement plus locales, AlinOVeg entend devenir un projet clé, porteur d’innovation et générateur de nouveaux marchés. Au cœur de ce consortium, Roquette s’associe à cinq autres partenaires, issus du monde de la recherche et de l’enseignement supérieur, INRAE et l’Université Lumière Lyon 2, et acteurs privés, Agri Obtentions, Eurial et Greencell.

Pendant cinq ans, ces acteurs publics et privés travailleront ainsi ensemble autour des enjeux d’innovation en matière d’alimentation d’origine végétale afin de développer une filière française de sources végétales (protéines de pois et de féverole) et de proposer des solutions alternatives aux produits laitiers, saines et durables. Ce projet est doté d’un budget de 11,4M€, dont 8,3M€ apportés par l’Etat, dans le cadre de France 2030 et opéré par Bpifrance. Le projet AlinOVeg est labellisé par les pôles de compétitivité Vitagora, Bioeconomy For Change et Clubster Nutrition Santé Longévité.

Un projet ambitieux « du champ à l’assiette » sur 5 ans

AlinOVeg a pour objectif de développer des solutions et des produits innovants (variétés de pois et de féverole, ingrédients protéiques, alternatives végétales aux fromages et desserts végétaux) et de faire émerger une filière française solide et pérenne. Pour cela, AlinOVeg mise sur un développement guidé par les attentes des consommateurs. Ainsi, il veillera à proposer des produits aux qualités fonctionnelles, nutritionnelles et organoleptiques optimales. De plus, le projet s’appuiera sur le développement de procédés plus durables grâce notamment à une sélection variétale orientée par ces attentes finales de nouveaux procédés de valorisation et des filières locales plus résilientes. AlinOVeg s’adressera aussi directement aux agriculteurs pour mieux répondre à leurs besoins et leur permettre de valoriser de manière optimisée la culture du pois et de la féverole. Ce projet défini pour 5 ans sera jalonné d’étapes clés en matière de recherche et développement, afin de lever les verrous technologiques tout au long de la chaîne de valeur.

Soutenu par France 2030 dans le cadre de l’appel à projets opéré par Bpifrance « Besoins Alimentaires de Demain » de la stratégie d’accélération « Alimentation durable et favorable à la santé », AlinOVeg ambitionne une mise sur le marché au niveau mondial dans les années à venir. « AlinOVeg est le plus grand projet d’innovation collaborative soutenu par France 2030 dans le domaine de l’alimentation. Ce dispositif permettra des retombées pour les consommateurs en termes de nouveaux produits végétaux, sains et bons, ainsi que l’apport de nouvelles variétés, pratiques agricoles et ingrédients protéiques à l’ensemble de la filière», souligne Ariane Voyatzakis, responsable du secteur agroalimentaire à Bpifrance.

ParLa rédaction
Dossiers Thématiques

Se préparer à l’usine de demain

L’usine du futur dans l’agroalimentaire est une réalité en constante évolution, façonnée par des avancées majeures dans le domaine numérique et la robotique, …

Dossiers d’Analyse
En vidéo
Send this to a friend