Aller directement au contenu

Le bien-être animal a ses trophées.

La question du bien-être animal se pose de plus en plus pour les entreprises agroalimentaires. L’ONG Compassion In World Farming (CIWF) œuvre pour promouvoir le bien-être des animaux d’élevage, et a ainsi créé les Trophées Bien-être Animal pour récompenser les entreprises qui œuvrent dans ce sens.

La question du bien-être animal se pose de plus en plus pour les entreprises agroalimentaires. L’ONG Compassion In World Farming (CIWF) œuvre pour promouvoir le bien-être des animaux d’élevage, et a ainsi créé les Trophées Bien-être Animal pour récompenser les entreprises qui œuvrent dans ce sens. Steve Mclor, le directeur du CIWF, a expliqué que : « notre but est de placer le bien-être animal au cœur de l’industrie agroalimentaire ».

 

Les trophées 2011 ont été remis le 20 octobre dernier à la Tour Eiffel à une dizaine d’entreprises du secteur qui ont fourni un effort particulier pour améliorer le bien-être des animaux d’élevage. Depuis la création des trophées en 2007, plus de 470 lauréats dans le monde entier ont été récompensés.

Quatre catégories ont été mises en place au fur et à mesure du succès des trophées :

  • Les « Trophées des Œufs d’Or » récompensent les entreprises utilisant des œufs issus de poules élevées en plein air. Cette année, Ben&Jerry’s, Le Club Med, Les Fermiers de Loué et Lesieur ont fait partie des lauréats.
  • Les « Poulets d’Or » visent à récompenser les entreprises ou collectivités ayant fait le choix de se dédier aux poulets élevés en plein air et/ou sous label de qualité. Les Fermiers de Loué et l’Université Paris Sud Orsay, qui a fait ce choix pour l’approvisionnement de sa cantine, ont reçu ce trophée.
  • Les « Vaches d’Or » ont pour objectif de féliciter les entreprises qui œuvrent en faveur du bien-être des vaches en élevage. Cette année, Ben&Jerry’s et Les 2 Vaches ont été récompensés en ce sens.
  • Enfin, les « Trophées Leadership en élevage porcin » ont le même objectif mais pour la filière porcine. Cette fois, Thierry Schweitzer, paysan charcutier, s’est illustré.

Amélie Legrand, qui est en charge des affaires agroalimentaires du CIWF France, s’est félicitée de cette remise de prix : « Nous sommes ravis de pouvoir récompenser tant d’entreprises à travers l’Europe qui agissent concrètement pour le bien-être animal. Leur engagement bénéficie à des millions d’animaux. Le nombre toujours croissant de lauréats fait preuve de la place accordée progressivement au bien-être animal dans le secteur agroalimentaire. Ces Trophées sont un élément essentiel de notre programme. Ils nous permettent d’établir un dialogue constructif et des relations solides avec les acteurs du secteur agroalimentaire ».

Une bien belle initiative en tous cas, qui a de l’avenir.

ParLa rédaction
Dossiers Thématiques
Dossiers d’Analyse
Inuline, ingrédient à l’honneur
Inuline, ingrédient à l’honneur

«10 tendances clés en matière d’alimentation, de nutrition et de santé 2020», tel est l’intitulé du nouveau rapport de New Nutrition Business qui fournit …

En vidéo

Vous êtes hors ligne

Send this to a friend