Aller directement au contenu

Le Consortium PS25 étudie la mise en place d’une filière de recyclage du polystyrène en France

«A l’heure actuelle, le PS est recyclé, en très grande majorité, en Allemagne et Espagne, sans possibilité de retour à l’emballage alimentaire et souvent pour des applications à faible valeur ajoutée», explique Citeo, «avec le déploiement de la simplification du geste de tri, de nouvelles tonnes de PS sont collectées, nécessitant de nouveaux débouchés». Parce que les entreprises du …

Le Consortium PS25 étudie la mise en place d’une filière de recyclage du polystyrène en France
Un projet stratégique pour les entreprises agroalimentaires du Consortium qui rappellent que les emballages en polystyrène sont particulièrement optimisés du point de vue tant environnemental qu’économique : la création d’une filière de recyclage permettrait de développer davantage la circularité du matériau.

«A l’heure actuelle, le PS est recyclé, en très grande majorité, en Allemagne et Espagne, sans possibilité de retour à l’emballage alimentaire et souvent pour des applications à faible valeur ajoutée», explique Citeo, «avec le déploiement de la simplification du geste de tri, de nouvelles tonnes de PS sont collectées, nécessitant de nouveaux débouchés». Parce que les entreprises du secteur sont convaincues de l’importance pour eux d’avoir accès à du PS recyclé de qualité, sous l’impulsion du secteur des produits laitiers frais représenté par Syndifrais, Citeo, Valorplast et plusieurs entreprises utilisatrices d’emballages en polystyrène, le « Consortium PS25 » sera dédié à la réflexion sur la mise en place d’une filière de recyclage du polystyrène (PS) en France.

Un projet stratégique pour les industries agroalimentaires


Il s’agit d’un projet stratégique pour les entreprises agroalimentaires du Consortium qui rappellent que les emballages en polystyrène sont particulièrement optimisés du point de vue tant environnemental qu’économique : la création d’une filière de recyclage permettrait de développer davantage la circularité du matériau. Cette démarche s’inscrit dans la stratégie plus globale de R&D de Citeo pour répondre aux enjeux d’éco-conception et de recyclage du plastique. Ce sera l’objet de son Forum international annuel : « Solutions Plastiques: quel avenir pour les technologies de recyclage des plastiques en 2020 ? » les 5 et le 6 octobre prochains, associant les acteurs (start up et entreprises) engagés dans la promotion et le développement de nouvelles formes de recyclage des plastiques à l’échelle industrielle.

L’objectif de ce consortium est de se doter d’une vision précise, d’ici la fin de l’année 2020, de l’engagement des différents acteurs de la chaine de valeur ; des solutions technologiques potentiellement opérationnelles ; des critères d’éco-conception pour intégrer une filière de recyclage ; de la faisabilité économique de la filière de recyclage du PS en évaluant les impacts éventuels sur les systèmes de collecte et de tri et en identifiant les investisseurs et les partenaires motivés de la filière. Deux grandes voies technologiques, mécaniques et chimiques, sont aujourd’hui à l’étude et des essais sont en cours pour valider le retour possible à l’alimentaire relaye Citeo sur son site. 
Les résultats attendus fin 2020 permettront de définir les conditions de création de cette filière de recyclage dans le but de contribuer à l’objectif de 100% de polystyrène recyclable en France en 2025.

ParLa rédaction
Dossiers Thématiques
Dossiers d’Analyse

Inuline, ingrédient à l’honneur

«10 tendances clés en matière d’alimentation, de nutrition et de santé 2020», tel est l’intitulé du nouveau rapport de New Nutrition Business qui fournit …

En vidéo

Vous êtes hors ligne

Send this to a friend