Aller directement au contenu

Le groupe Supreme investit 500 millions de dollars en Afrique

Le groupe Supreme renforce sa position en Afrique et investit 500 millions de dollars dans plusieurs PME agroalimentaires locales.

Le groupe Supreme investit 500 millions de dollars en Afrique
Le groupe Supreme a annoncé un investissement record de 500 millions de dollars en Afrique.

Le groupe Supreme a annoncé un investissement record de 500 millions de dollars en

Afrique. Concrètement, le groupe industriel va prendre des parts dans des PME agroalimentaires sur le continent.

Après avoir racheté la société tunisienne GEPACO, Supreme passe à la vitesse supérieure et met la main à la poche pour un investissement record de 500 millions de dollars dans une vingtaine de pays d’Afrique. Pour ce faire, Supreme a décidé de booster les PME locales pour mieux s’implanter localement et produire « maison » pour mieux vendre. Habile.

«Notre investissement est axé sur le secteur commercial des produits alimentaires et des boissons non-alcoolisée en Afrique, en contact direct avec le consommateur. Nous prenons au sérieux notre stratégie d’acquisition et nous nous réjouissons de la perspective de nouer de nouveaux partenariats avec des organisations privées et d’effectuer des investissements à long terme axés sur la croissance et les partenariats.», a déclaré Honoré Dainhi, à la tête de la division Afrique de Supreme, cité par nos confrères de l’Agence Ecofin.

L’Afrique, le continent qui est dans le viseur de tous les grands groupes

Lactalis, Nestlé, Danone et ici Supreme, les grands groupes agroalimentaires ont vu le potentiel de l’Afrique dans le développement de leurs marques et les possibilités de croissance externe. A grand renfort d’investissements monstres et de présence accrue sur place, les industriels de l’agroalimentaire y ont également privilégié un « produire local » pour mieux séduire les consommateurs. A ne pas en douter, cela devrait contribuer à développer leur présence sur place et à leur offrir de nouvelles perspectives économiques.

ParLa rédaction
Dossiers Thématiques
Dossiers d’Analyse
En vidéo

Vous êtes hors ligne

Send this to a friend