Aller directement au contenu

Le programme PRO-SMEn récompense l’Européenne de Condiments pour son ISO 50001

Le producteur de moutarde a obtenu la certification ISO 50001 et est parvenu à abaisser sa consommation énergétique de 12% en trois ans. Pour l’Européenne de Condiments, 2e producteur français de moutarde de Dijon, fondée en 1916 par Denis Bornier, la réduction de la facture en électricité et en gaz n’est pas un point anecdotique. Le site consomme environ …

Le programme PRO-SMEn récompense l’Européenne de Condiments pour son ISO 50001
Le fabricant de moutarde est parvenu à abaisser la consommation énergétique de son site de 12% en trois ans © L’Européenne de Condiments.

Le producteur de moutarde a obtenu la certification ISO 50001 et est parvenu à abaisser sa consommation énergétique de 12% en trois ans.
Pour l’Européenne de Condiments, 2e producteur français de moutarde de Dijon, fondée en 1916 par Denis Bornier, la réduction de la facture en électricité et en gaz n’est pas un point anecdotique. Le site consomme environ 4000 mégawattheures par an.
«En engageant la démarche, nous souhaitions nous affranchir de l’audit énergétique obligatoire* (les entreprises certifiées ISO 50001 en sont exemptées), réduire notre facture et diminuer notre impact environnemental », résume Emeline Simon, chef de projet processus Énergie et Qualité.

Une forte implication des salariés

L’engagement de trois salariés dans une formation à la certification pour le management de l’énergie proposée par l’APAVE a marqué le point de départ de la démarche vers la certification ISO 50001. Dans la foulée, une équipe énergie constituée de huit représentants des services Achat, Maintenance, Qualité et du président, Michel Liardet, a pris le sujet à bras le corps. Son ambition : réduire la facture énergétique de 5% par an, développer un plan de mesurage et former le personnel.
L’effort déployé pour impliquer les salariés (réunions de sensibilisation, formulaires de suggestion, etc.) a constitué un point fort de la démarche. Un logo a été créé en interne pour attirer l’attention sur les gestes quotidiens.

Investissement sur les moteurs

Au niveau des procédés, les moteurs de production ont concentré une part importante du travail. « Notre service Maintenance est parvenu à abaisser de 50% la consommation des machines de broyage des graines de moutarde, en remplaçant la totalité des moteurs par des équipements à meilleur rendement énergétique », indique Emeline Simon.
L’air comprimé a constitué la seconde cible de l’Européenne de Condiments. Une campagne de recherche systématique des fuites d’air, le passage à des moteurs à vitesse variable, la pose d’électrovannes pour couper les secteurs en arrêt a permis de réduire les besoins de 30%. L’effort s’est poursuivi avec l’intégration de critères énergétiques dans les cahiers des charges pour l’acquisition de nouvelles machines, le remplacement des éclairages par des leds, etc.

Aides de financement

Cette stratégie a permis d’abaisser la consommation énergétique du site de 12% en trois ans. Pour parvenir à ce résultat, l’entreprise a su s’appuyer sur des ressources extérieures. Ainsi, trois membres de l’équipe énergie ont suivi la formation Devenir Référent Energie en Industrie proposée par l’Ademe et l’entreprise a bénéficié d’une prime de 40.000 euros dans le cadre du Programme PRO-SMEn.
PRO-SMEn une prime pour financer la mise en place de l’ISO 50001
Les entreprises peuvent bénéficier d’une prime lorsqu’elles mettent en place un système de management de l’énergie, SMEn, conforme à la norme ISO 50001. Cette prime, attribuée dans le cadre du Programme national PRO-SMEn 2018-2020, s’adresse aux entreprises de toutes tailles situées en France.  L’objectif est d’aider les organisations à améliorer leur performance énergétique de manière pérenne.

La prime est égale à 20% des dépenses énergétiques annuelles du (des) site(s) certifié(s) ISO 50001 ; elle est plafonnée à 40 000 euros HT par entreprise. La prime est attribuée sur demande une fois le certificat ISO 50001 obtenu.
Comment demander la prime ? : rendez-vous sur le site pro-smen.org 

*Obligation instituée par la Directive européenne 2012/27/UE relative à l’efficacité énergétique.

Philippe Bolhinger

ParLa rédaction
Dossiers Thématiques
Dossiers d’Analyse
En vidéo

Vous êtes hors ligne

Send this to a friend