Aller directement au contenu

Le Suisse Riseria Taverne connecte sa rizerie

L’industrie de la transformation du riz est confrontée à de nombreux défis: la population mondiale croissante et la montée de la classe moyenne font augmenter la demande des consommateurs du monde entier qui sont de plus en plus soucieux de la qualité. Dans le même temps, les transformateurs de riz doivent gérer d’énormes variations d’intrants avec de moins en …

Le Suisse Riseria Taverne connecte sa rizerie
Le meunier de riz suisse Riseria Taverne SA est l’un des premiers opérateurs à mettre en œuvre le système d’une rizerie connectée avec l’aide de Bühler.

L’industrie de la transformation du riz est confrontée à de nombreux défis: la population mondiale croissante et la montée de la classe moyenne font augmenter la demande des consommateurs du monde entier qui sont de plus en plus soucieux de la qualité. Dans le même temps, les transformateurs de riz doivent gérer d’énormes variations d’intrants avec de moins en moins d’opérateurs qualifiés. Pendant ce temps, la société dans son ensemble souhaite que toutes les industries deviennent plus durables. C’est pourquoi le meunier de riz suisse Riseria Taverne SA est l’un des premiers opérateurs à mettre en œuvre le système d’une rizerie connectée avec l’aide de Bühler.

«Nous sommes à la pointe de l’innovation dans l’industrie de la transformation du riz depuis plus de 100 ans, en fournissant des solutions pour l’ensemble du processus de broyage, comme le blanchisseur vertical, le tri optique et l’automatisation des processus», déclare Johannes Wick, PDG de Grains & Food chez Bühler. «Pour la première fois dans la transformation du riz, nous exploitons tout le potentiel de la transformation numérique pour créer de la valeur pour les meuniers, imposer des normes de qualité et améliorer la durabilité». Pour Bühler trois paramètres de qualité sont essentiels au marché du riz: brillance, douceur et blancheur. Celles-ci, ainsi que le pourcentage de brisures de riz, déterminent la qualité et donc le prix qui peut être atteint avec le produit final.

Une visibilité sur l’ensemble du processus

A cet effet, Bülher a connecté le trieur optique, le blanchisseur et les capteurs dans un système intégré alimenté par l’intelligence artificielle et l’apprentissage automatique. «C’est cette puissante combinaison qui élève nos capacités à des niveaux entièrement nouveaux, en dotant les meuniers des outils nécessaires pour fonctionner encore plus efficacement et répondre à la demande sans cesse croissante de leurs clients en matière de qualité constante», déclare Johannes Wick. «Il ne s’agit pas d’une amélioration graduelle par rapport à des performances déjà excellentes mais d’un véritable changement de jeu. Cela représente un bond en avant vers l’opération de fraisage totalement connectée», explique la PDG.

Le système est actuellement testé chez Riseria Taverne SA, la plus grande rizerie de Suisse. «La nouvelle configuration composée de trieurs optiques connectés numériquement, d’un blanchisseur et de capteurs RiceLinePro nous a donné une visibilité sur l’ensemble du processus. Les premiers résultats indiquent des économies de coûts significatives, une réduction de la consommation d’énergie et une production de qualité accrue», déclare Stefania Dolci, responsable de l’assurance qualité chez Riseria Taverne SA.

ParLa rédaction
Dossiers Thématiques
Dossiers d’Analyse
Croissance mondiale pour le snacking
Croissance mondiale pour le snacking

Les habitudes de consommation et les attentes en termes de snacking ont-elle changé avec la pandémie liée au Covid-19? «La crise de la …

En vidéo

Vous êtes hors ligne

Send this to a friend