Aller directement au contenu

Le sumo du jus d’orange.

Ce mercredi 4 mai, la Commission européenne a donné son autorisation,  sans condition, à la création d'un mastodonte mondial du jus d'orange par la réunion des activités de deux entreprises brésiliennes : Citrosuco et Citrovita. Ces dernières assurent, à elles deux, 25% de la production mondiale de jus d’orange

Ce mercredi 4 mai, la Commission européenne a donné son autorisation,  sans condition, à la création d’un mastodonte mondial du jus d’orange par la réunion des activités de deux entreprises brésiliennes : Citrosuco et Citrovita. Ces dernières assurent, à elles deux, 25% de la production mondiale de jus d’orange en gros et fournissent aux sociétés présentent dans la filière des boissons. Le commissaire à la Concurrence de la Commission européenne, Joaquin Almunia, a indiqué qu’au « terme d’une analyse minutieuse et exhaustive de l’opération envisagée, la Commission a acquis la conviction que la concurrence resterait suffisante et que les consommateurs européens ne subiraient aucun effet négatif ».

ParLa rédaction
Dossiers Thématiques
Dossiers d’Analyse
En vidéo

Vous êtes hors ligne

Send this to a friend