Aller directement au contenu

L’agroalimentaire se porte bien chez les Ch’tis.

A Arras, l’agroalimentaire se développe. Pas moins de quatre projets d'installations et trois investissements conséquents sont prévus au niveau du pôle d'excellence régionale arrageois de l'agroalimentaire.

A Arras, l’agroalimentaire se développe. Pas moins de quatre projets d’installations et trois investissements conséquents sont prévus au niveau du pôle d’excellence régionale arrageois de l’agroalimentaire. Selon La Voix du Nord, près de 30 millions d’euros vont être investis dans les trois années à venir, devant créer une centaine d’emplois :

  • 1 million d’euros d’investissement pour la construction d’une nouvelle usine de production pour Fabriporc. Cette entreprise spécialisée dans la charcuterie, implantée jusqu’alors à Lomme (Nord), déménagera dans de nouveaux et plus grands locaux de production (810 m² contre 360 m²). Huit emplois devraient être créés en trois ans.
  • 500 000 euros d’investissement pour SARL 563. L’entreprise de charcuterie artisanale et plats régionaux devrait s’installer dans la pépinière agroalimentaire (500 m²) et créer onze emplois d’ici trois ans.
  • 3 millions d’euros pour Eurotrans Global Solution (EGS) qui quitte le Boulonnais pour Arras. L’entreprise assure la décongélation et la commercialisation de produits de la mer et prévoit un chiffre d’affaires sur trois ans de 2 à 3 millions d’euros. A terme, quinze emplois seront créés.
  • 2,5 millions d’euros d’investissement et une dizaine d’emplois pour Verduyn (50 millions d’euros de chiffre d’affaires), une entreprise familiale flamande spécialisée dans la production et la préparation de légumes. Implantée depuis 2010 dans un entrepôt de 2 000 m² sur Artoipole, Verduyn compte faire d’Arras son siège social pour la France et vient de doubler son installation.
  • L’unité de conditionnement de poissons Fishcut investit 3,5 millions d’euros sur trois trois avec la mise en place d’une nouvelle unité de production de 4 000 m² afin de doubler sa capacité de production. Vingt postes devraient être créés.
  • Soup’Idéale SA, le leader des soupes fraîches (1,8 millions d’euros de chiffre d’affaires) et spécialiste des fruits coupés, souhaite développer le conditionnement aseptique UHT d’ici fin 2012 et embaucher vingt salariés. 8 millions d’euros vont être investis.
  • Le comité de recherche et développement Nord Plants de pomme de terre (CNPPT) prévoit 10 millions d’euros d’investissement et l’embauche d’une quinzaine de salariés. Un nouveau centre de recherche et de testage sur 15 000 m² (6 000 m² de bâti, serres, stockage, administration) sur Achicourt devrait être construit. Le CNPPT était jusqu’alors en location dans la ZI de Beaurains.
ParLa rédaction
Dossiers Thématiques
Dossiers d’Analyse
En vidéo
Les plus lus
Dossiers thématiques
Transport et logistique : Les nouveaux défis pour l'industrie agroalimentaire

La réduction de l'impact énergétique et environnemental est certainement le plus gros défi que l'industrie agroalimentaire doit relever pour ses opérations de logistique et ses transports de marchandises. Comment ? En optimisant la chaîne logistique par …

Equipements, process, emballage et conditionnement : Les nouveautés à connaître absolument en 2019!

Chaque année, les nouvelles applications et solutions sont présentées dans les différents salons professionnels nationaux et internationaux, à destination de l’agroalimentaire. Entre innovation et technologie, voici une petite compilation (non exhaustive) des nouveautés proposées en 2019, en équipements et process (partie 1), mais également en emballage et conditionnement (partie 2).

Boulangerie : Les nouvelles solutions pour les défis à venir

L'industrie est en train de changer, grâce à la numérisation et l'automatisation, l'évolution des habitudes alimentaires et les désirs des consommateurs, par une mobilité croissante, de nouveaux concepts de vente et la tendance vers des produits de qualité spéciale, individuels et élevés. Les normes et les tendances des prochaines années du secteur de la boulangerie sont définies. Les différents salons réunissant les boulangers, pâtissiers, …

Le snacking poursuit son ascension

Le snacking poursuit son ascension

Boissons, pizzas, sushis, salades, sandwiches… un univers dynamique qui répond aux nouvelles habitudes des Français : +10% en volume ! Près d’1 Panier …

Vous êtes hors ligne

Send this to a friend