Aller directement au contenu

L’Allemagne prend des mesures pour lutter contre la dioxine.

De la dioxine avait été découverte dans l’alimentation animale en Basse-Saxe il y a quelques mois. Afin que cette situation ne se reproduise plus, un dispositif d’alerte a été élaboré et adopté en tant que loi en Allemagne. Il est à présent en vigueur et comprend des contrôles plus stricts, des sanctions plus sévères pour les infractions

De la dioxine avait été découverte dans l’alimentation animale en Basse-Saxe il y a quelques mois. Afin que cette situation ne se reproduise plus, un dispositif d’alerte a été élaboré et adopté en tant que loi en Allemagne. Il est à présent en vigueur et comprend des contrôles plus stricts, des sanctions plus sévères pour les infractions et un meilleur accès aux informations sur les droits des consommateurs pour le grand public. Ilse Aigner, la Ministre fédérale allemande de l’alimentation, de l’agriculture et de la protection du consommateur (BMELV), a déclaré :

  • « avec ce nouveau système d’alerte anti-dioxine, le réseau des contrôles devient plus strict et la chaîne alimentaire en devient plus sûre. Les contaminations dans les aliments peuvent ainsi être détectées à temps et les autorités de surveillance peuvent intervenir rapidement et efficacement. C’est désormais aux entreprises et aux Länder de faire respecter ce nouveau système de réglementation par un suivi intensif, afin que de tels scandales dans l’alimentation ne se répètent plus en Allemagne ».

A présent, les industriels devront transmettre les taux de dioxine qu’ils trouveront lors de leurs contrôles de sécurité, qu’ils dépassent les seuils fixés ou pas. Les laboratoires devront aussi faire part aux autorités compétentes des taux douteux de substances indésirables dans des denrées alimentaires qu’ils pourraient découvrir au cours de leurs enquêtes.

Les sanctions encourues par les entreprises ne respectant pas la législation sur les denrées alimentaires ont également été renforcées. Ainsi, toutes les infractions recensées seront considérées comme un délit punissable d’une amende voire de deux ans de prison.

Tous les résultats concernant les contrôles officiels des aliments seront publiés et accessibles par les consommateurs. Plus de confidentialité qui tienne, lors d’une contamination l’intégralité de la chaîne d’approvisionnement devra être présentée. 

ParLa rédaction
Dossiers Thématiques
Dossiers d’Analyse
Inuline, ingrédient à l’honneur
Inuline, ingrédient à l’honneur

«10 tendances clés en matière d’alimentation, de nutrition et de santé 2020», tel est l’intitulé du nouveau rapport de New Nutrition Business qui fournit …

En vidéo

Vous êtes hors ligne

Send this to a friend