Aller directement au contenu

L’allemand Müller intéressé pour racheter le britannique Wiseman.

Le spécialiste allemand des produits laitiers et numéro deux dans ce pays, Müller, a annoncé lundi 16 janvier avoir signé un accord avec l’écossais Robert Wiseman dans l’objectif de racheter le groupe laitier écossais. La transaction serait estimée à 337 millions d’euros selon une information de l’AFP.

Le spécialiste allemand des produits laitiers et numéro deux dans ce pays, Müller, a annoncé lundi 16 janvier avoir signé un accord avec l’écossais Robert Wiseman dans l’objectif de racheter le groupe laitier écossais. La transaction serait estimée à 337 millions d’euros selon une information de l’AFP.

Normalement, il ne devrait y avoir aucune opposition à ce rachat étant donné que le montant a été validé par le conseil d’administration et par une grande majorité des actionnaires du groupe.

Müller, qui est un fabricant de yaourts et de desserts lactés, génère un chiffre d’affaires de 3,5 milliards d’euros. Robert Wiseman, pour sa part, possède sept laiteries en Grande-Bretagne et réalise un chiffre d’affaires d’environ 1,1 milliards d’euros. Le groupe reste familial, étant donné que 30% des actions sont toujours détenues par la famille Wiseman. Il détient tout de même près d’un tiers du marché du lait de consommation au Royaume-Uni. Ce rapprochement devrait donc donner naissance à un nouvel acteur européen majeur du secteur.

ParLa rédaction
Dossiers Thématiques
Dossiers d’Analyse
En vidéo

Vous êtes hors ligne

Send this to a friend