Aller directement au contenu

Rachat de Patriarche par Castel: l’Autorité de la concurrence donne son feu vert

Le rapprochement entre Castel et Patriarche était déjà annoncé en avril 2011. Cependant, elle était encore soumise à l’approbation de l’Autorité de la concurrence.

Le rapprochement entre Castel et Patriarche était déjà annoncé en avril 2011. Cependant, elle était encore soumise à l’approbation de l’Autorité de la concurrence. Ca y est, celle-ci vient de donner son feu vert à l’acquisition du bourguignon Patriarche par le groupe viticole bordelais Castel, malgré la position déjà « conséquente » de ce dernier sur le marché des vins de consommation courante. Castel possède en effet de nombreuses marques telles que Vieux Papes, la Villageoise ou encore Lichette.

 

La Villageoise

 

Néanmoins, l’Autorité a estimé que « l’opération n’est pas de nature à porter atteinte à la concurrence ». En effet, « sur l’ensemble des vins de consommation courante, la position du groupe Castel reste conséquente mais préexistait largement à l’opération. Patriarche est, sur ce point, un petit acteur et Castel reste confronté à la présence de nombreux opérateurs alternatifs ».

 

Une sanction financière pour Castel

Cependant, l’Autorité de la concurrence a indiqué qu’elle se réservait le droit de sanctionner financièrement Castel, ce dernier n’ayant pas saisi l’Autorité comme il le fallait en vue de ce rachat. Il ne l’avait en effet pas prévenue, ce qui constitue un défaut de notification.

 

Source : agro-media.fr avec AFP et LSA (Sylvie Leboulenger).

ParLa rédaction
Dossiers Thématiques
Dossiers d’Analyse
En vidéo

Vous êtes hors ligne

Send this to a friend