Aller directement au contenu

Légumes surgelés : Les préconisations de l’Efsa pour réduire les risques de listéria

Suite à un foyer épidémique multi-pays de listériose qui a affecté 53 personnes et causé 10 décès entre 2015 et 2018, l’Efsa a évalué les risques sanitaires associés à une contamination par Listeria des légumes qui sont blanchis – ébouillantés à l’eau chaude ou à la vapeur pendant une courte période – avant d’être congelés. Les experts concluent que les risques associés …

Légumes surgelés : Les préconisations de l’Efsa pour réduire les risques de listéria
L’Efsa a évalué les risques sanitaires associés à une contamination par Listeria des légumes qui sont blanchis avant d’être congelés.

Suite à un foyer épidémique multi-pays de listériose qui a affecté 53 personnes et causé 10 décès entre 2015 et 2018, l’Efsa a évalué les risques sanitaires associés à une contamination par Listeria des légumes qui sont blanchis – ébouillantés à l’eau chaude ou à la vapeur pendant une courte période – avant d’être congelés. Les experts concluent que les risques associés à la consommation de ces produits sont plus faibles que les risques liés à la consommation d’aliments prêts à consommer tels que poisson fumé, viande cuite, saucisses, pâtés, fromages à pâte molle – qui sont généralement associés aux contaminations par la listeria.

Les exploitants du secteur alimentaire blanchissent souvent les légumes avant de les congeler car ce procédé prévient l’action des enzymes susceptibles d’entraîner une perte de saveur, de couleur et de texture des légumes. Les experts de l’Efsa ont identifié des mesures de contrôle pertinentes que les exploitants du secteur alimentaire peuvent mettre en œuvre pour réduire les risques de contamination des légumes surgelés.

Surveiller l’environnement de production

«Ces mesures comprennent le nettoyage et la désinfection de l’environnement de production, le contrôle de l’eau, de la durée et de la température aux différentes étapes de traitement ainsi qu’un étiquetage précis», explique l’Efsa. Les experts soulignent l’importance de surveiller l’environnement de production alimentaire afin de pouvoir détecter toute trace éventuelle de Listeria monocytogenes. «En effet, les bactéries Listeria peuvent persister dans les environnements de transformation des aliments à partir desquels elles peuvent ensuite contaminer des aliments» souligne l’Efsa.

L’organisme formule également des recommandations sur les moyens les plus efficaces de réduire les risques à la maison dont l’important est de respecter de bonnes pratiques d’hygiène à savoir ranger les légumes surgelés ou décongelés respectivement dans un congélateur ou un réfrigérateur propre, à la température appropriée, et respecter les instructions présentes sur l’étiquetage pour une préparation sûre. De manière générale, les risques sont beaucoup plus faibles si les légumes sont cuits correctement après leur décongélation.

ParLa rédaction
Dossiers Thématiques
Dossiers d’Analyse

Inuline, ingrédient à l’honneur

«10 tendances clés en matière d’alimentation, de nutrition et de santé 2020», tel est l’intitulé du nouveau rapport de New Nutrition Business qui fournit …

En vidéo

Vous êtes hors ligne

Send this to a friend