Aller directement au contenu

Les 4 astuces de Tiflex pour le guidage de vos cartons de regroupement

Vous souhaitez ajouter des informations variables aux cartons de regroupement ? Sachez que l’utilisation de cette technique peut réduire considérablement le nombre d’articles pré-imprimés en stock qui doivent être gérés et s’ajouter aux coûts d’exploitation de l’entreprise. Alors comment opérer pour satisfaire le guidage de vos cartons de regroupement ? Leader Français du marquage direct sur les emballages secondaires, Tiflex est …

Les 4 astuces de Tiflex pour le guidage de vos cartons de regroupement
Si les cartons ne sont pas présentés de manière cohérente et précise aux têtes d’impression, cela se traduira par une mauvaise qualité d’impression et, en particulier, ne permettra pas d’imprimer des codes-barres conformes.

Vous souhaitez ajouter des informations variables aux cartons de regroupement ? Sachez que l’utilisation de cette technique peut réduire considérablement le nombre d’articles pré-imprimés en stock qui doivent être gérés et s’ajouter aux coûts d’exploitation de l’entreprise. Alors comment opérer pour satisfaire le guidage de vos cartons de regroupement ?
Leader Français du marquage direct sur les emballages secondaires, Tiflex est expert dans l’installation de systèmes jet d’encre pour l’impression de codes-barres, de textes et de graphiques sur des cartons.
«S’il y a une chose que nous avons apprise au cours de notre expérience, c’est qu’une bonne manipulation des produits est aussi importante qu’un bon équipement d’impression pour obtenir les codes-barres GS1 conformes et de haute qualité que les clients exigent. Si les cartons ne sont pas présentés de manière cohérente et précise aux têtes d’impression, cela se traduira par une mauvaise qualité d’impression et, en particulier, ne permettra pas d’imprimer des codes-barres conformes», explique l’expert du marquage.
Pour aider à former les utilisateurs sur les meilleures pratiques de manipulation des produits, Tiflex publiera prochainement un livre blanc détaillé sur ce sujet qui aborde de nombreuses questions importantes pour assurer une impression de grande qualité à chaque fois.

Le contrôle des cartons et la proximité de la tête d’impression

«La transition entre la fermeuse de caisses et le convoyeur où les imprimantes de codes-barres sont installées, est un domaine d’importance cruciale. L’espace étant souvent limité sur les lignes d’emballage, les têtes d’impression doivent souvent être installées très près de la sortie de la scotcheuse de cartons», explique Tiflex. L’expert conseille donc dans un premier temps, après avoir quitté la fermeuse de cartons, que les cartons soient correctement présentés à la bonne distance des têtes d’impression.
«Les gouttes d’encre qui sont tirées des têtes d’impression ne peuvent parcourir qu’une courte distance tout en maintenant leur précision. Si le carton est trop éloigné, la qualité d’impression se détériore et s’il se rapproche trop de la tête d’impression, celle-ci peut être endommagée par un choc. Il est préférable d’utiliser des rails de guidage pour contrôler avec précision la position du carton et encore mieux, l’utiliser avec les supports de tête d’impression rétractables de l’imprimante HRP. Ce support utilise un système qui permet à la tête d’impression d’être toujours à la bonne distance du carton», conseille Tiflex.

Vérifier la vitesse du produit ou du convoyeur

La deuxième astuce est de s’assurer que les cartons qui sortent de votre fermeuse se déplacent à une vitesse qui se situe dans les limites de capacité de votre imprimante à jet d’encre.
Les têtes d’impression HRP de Tiflex sont capables d’imprimer du texte, des codes-barres et des images de haute qualité jusqu’à 60 mètres par minute et jusqu’à 200 mètres par minute pour des marquages plus simples, ce qui est suffisant pour la plupart des lignes de production.

Attention à la poussière et aux résidus

Certaines machines de scellage de caisses utilisent de la colle thermofusible pour maintenir les rabats des cartons fermés. Parfois, les applicateurs d’adhésif peuvent laisser un résidu filandreux qui peut se coller sur les têtes d’impression et bloquer les minuscules buses. «La poussière de carton ondulé peut aussi être mauvaise, assurez-vous donc de nettoyer régulièrement votre matériel d’emballage et les têtes d’impression», conseille le professionnel.

Attention aux vibrations sur les têtes d’impression

Une bonne qualité d’impression dépend aussi de la douceur du transfert des cartons vers les têtes d’impression. «Assurez-vous que votre bande transporteuse fonctionne sans à-coups et que vous ne laissez pas tomber des cartons sur le convoyeur où les têtes d’impression sont montées. Nous avons vu cela se produire et les résultats ne sont pas toujours très bons», affirme Tiflex.
Parce qu’il existe encore d’autres paramètres à prendre en compte, la meilleure façon d’obtenir le meilleur étiquetage ou marquage pour vos cartons de regroupement est de contacter Tiflex qui sera en mesure de vous aider à déterminer la meilleure solution pour tous vos besoins de marquage des emballages secondaires.

Plus d’informations sur Tiflex : ICI

ParLa rédaction
Dossiers Thématiques
Dossiers d’Analyse
En vidéo
Les plus lus
Dossiers thématiques
Transport et logistique : Les nouveaux défis pour l'industrie agroalimentaire

La réduction de l'impact énergétique et environnemental est certainement le plus gros défi que l'industrie agroalimentaire doit relever pour ses opérations de logistique et ses transports de marchandises. Comment ? En optimisant la chaîne logistique par …

Equipements, process, emballage et conditionnement : Les nouveautés à connaître absolument en 2019!

Chaque année, les nouvelles applications et solutions sont présentées dans les différents salons professionnels nationaux et internationaux, à destination de l’agroalimentaire. Entre innovation et technologie, voici une petite compilation (non exhaustive) des nouveautés proposées en 2019, en équipements et process (partie 1), mais également en emballage et conditionnement (partie 2).

Boulangerie : Les nouvelles solutions pour les défis à venir

L'industrie est en train de changer, grâce à la numérisation et l'automatisation, l'évolution des habitudes alimentaires et les désirs des consommateurs, par une mobilité croissante, de nouveaux concepts de vente et la tendance vers des produits de qualité spéciale, individuels et élevés. Les normes et les tendances des prochaines années du secteur de la boulangerie sont définies. Les différents salons réunissant les boulangers, pâtissiers, …

Le snacking poursuit son ascension

Le snacking poursuit son ascension

Boissons, pizzas, sushis, salades, sandwiches… un univers dynamique qui répond aux nouvelles habitudes des Français : +10% en volume ! Près d’1 Panier …

Vous êtes hors ligne

Send this to a friend