Aller directement au contenu

Les banques acquittées dans le scandale Parmalat.

Pour rappel : en 2003 la faillite du groupe laitier italien est révélée. Un trou de 14 milliards d’euros, camouflé jusqu’alors par le patron de Parmalat, Calisto Tanzi, et son directeur financier, ruine plus de 100 000 épargnants. Le 9 décembre 2010 le fondateur du groupe écope de

Pour rappel : en 2003 la faillite du groupe laitier italien est révélée. Un trou de 14 milliards d’euros, camouflé jusqu’alors par le patron de Parmalat, Calisto Tanzi, et son directeur financier, ruine plus de 100 000 épargnants. Le 9 décembre 2010 le fondateur du groupe écope de 18 ans de prison pour faillite frauduleuse. Le tribunal de Milan vient aujourd’hui d’acquitter les banques mises en cause dans cette affaire : les américains Morgan Stanley, Citigroup, Bank of America et la banque allemande Deutsche Bank, ainsi que cinq de leurs responsables. Ils étaient accusés d’avoir organisé des émissions obligataires pour le compte du groupe alimentaire tout en connaissant son insolvabilité. Le procès pour manipulation a commencé en 2008, mais le parquet de Milan avait requis une sanction de 900 000 € pour chaque banque, ainsi que la confiscation de 120  millions d’euros et des peines de prison pour plusieurs de leurs responsables en janvier 2011. Cette nouvelle décision vient donc changer la donne, et les géants bancaires la saluent.

ParLa rédaction
Dossiers Thématiques
Dossiers d’Analyse
Inuline, ingrédient à l’honneur
Inuline, ingrédient à l’honneur

«10 tendances clés en matière d’alimentation, de nutrition et de santé 2020», tel est l’intitulé du nouveau rapport de New Nutrition Business qui fournit …

En vidéo

Vous êtes hors ligne

Send this to a friend