Aller directement au contenu

Les bons chiffres de la France.

Le ministre de l'Écologie, du développement et de l'aménagement durables se réjouit de la nette diminution des émissions de gaz à effet de serre de la France entre 2005 et 2006. Estimées à 541 millions de tonnes équivalent CO2 pour l’année 2006, ces émissions sont inférieures de 4% au plafond fixé par le protocole de Kyoto pour la période …

Le ministre de l’Écologie, du développement et de l’aménagement durables se réjouit de la nette diminution des émissions de gaz à effet de serre de la France entre 2005 et 2006. Estimées à 541 millions de tonnes équivalent CO2 pour l’année 2006, ces émissions sont inférieures de 4% au plafond fixé par le protocole de Kyoto pour la période 2008-2012. Les émissions de la France se situent donc d’ores et déjà sous le seuil qu’elle s’est engagée à ne pas dépasser. La baisse enregistrée entre 2005 et 2006 résulte de la baisse des émissions liée au chauffage notamment grâce aux efforts en matière d’économie d’énergie et au climat plus clément, à celle liée à l’utilisation d’énergie renouvelable pour la production d’électricité et à la baisse des émissions liée à la combustion dans l’industrie manufacturière et celle du secteur agricole.

ParLa rédaction
Dossiers Thématiques
Dossiers d’Analyse
Inuline, ingrédient à l’honneur
Inuline, ingrédient à l’honneur

«10 tendances clés en matière d’alimentation, de nutrition et de santé 2020», tel est l’intitulé du nouveau rapport de New Nutrition Business qui fournit …

En vidéo

Vous êtes hors ligne

Send this to a friend