Aller directement au contenu

Les entreprises bretonnes surfent sur Facebook.

Le premier réseau social mondial, qui devrait atteindre les 600 millions de membres en 2011, attire de plus en plus d’entreprises, et notamment des sociétés bretonnes. Parmi elles, certains groupes de l’agroalimentaire. Ainsi, pas moins de 35 000 internautes ont déclaré « aimer » le pâté Hénaff ! Pourtant, la page n’est pas officielle

Le premier réseau social mondial, qui devrait atteindre les 600 millions de membres en 2011, attire de plus en plus d’entreprises, et notamment des sociétés bretonnes. Parmi elles, certains groupes de l’agroalimentaire. Ainsi, pas moins de 35 000 internautes ont déclaré « aimer » le pâté Hénaff ! Pourtant, la page n’est pas officielle mais animée par un adepte de la marque, un étudiant rennais qui l’a lancée en 2008. Il est possible d’y trouver de nombreuses photos amusantes mettant la petite boîte bleue dans toutes sortes de situations ! La société Hénaff garde tout de même un œil dessus, même si pour l’instant elle ne peut que s’en féliciter. Attention toutes fois, d’autres entreprises ont moins de chance. Ainsi, le groupe E. Leclerc est régulièrement critiqué sur Facebook. Enfin, certaines entreprises filtrent tellement les commentaires que leur page n’est plus qu’une longue liste d’éloges… Alors, faut-il se méfier ou au contraire profiter de ce réseau géant ?

ParLa rédaction
Dossiers Thématiques
Dossiers d’Analyse

Inuline, ingrédient à l’honneur

«10 tendances clés en matière d’alimentation, de nutrition et de santé 2020», tel est l’intitulé du nouveau rapport de New Nutrition Business qui fournit …

En vidéo

Vous êtes hors ligne

Send this to a friend