Aller directement au contenu

Les entreprises de la filière cacao-chocolat signent pour la production d’un cacao durable et d’excellence

La Journée Mondiale du Cacao 2021 a été l’occasion d’une signature conjointe entre le Syndicat du Chocolat qui rassemble 64 entreprises, le Gouvernement, les ONG, les instituts de recherche et des distributeurs à une plateforme française d’engagements communs pour la production d’un cacao durable et d’excellence. Cette Initiative Française pour un Cacao Durable intervient deux ans après l’appel du …

Les entreprises de la filière cacao-chocolat signent pour la production d’un cacao durable et d’excellence
Par la signature de cette plateforme, le Syndicat du Chocolat souhaite s’engager pleinement en faveur d’une cacaoculture prospère et durable au bénéfice des producteurs et de l’ensemble de la filière en cohérence avec les démarches engagées dans d’autres pays européens. © Pixabay

La Journée Mondiale du Cacao 2021 a été l’occasion d’une signature conjointe entre le Syndicat du Chocolat qui rassemble 64 entreprises, le Gouvernement, les ONG, les instituts de recherche et des distributeurs à une plateforme française d’engagements communs pour la production d’un cacao durable et d’excellence. Cette Initiative Française pour un Cacao Durable intervient deux ans après l’appel du Syndicat du chocolat, à s’engager collectivement. Elle réunit les acteurs travaillant sur la filière cacao et chocolat en France, en lien avec les acteurs internationaux. 

Par la signature de cette plateforme, le Syndicat du Chocolat souhaite s’engager pleinement en faveur d’une cacaoculture prospère et durable au bénéfice des producteurs et de l’ensemble de la filière en cohérence avec les démarches engagées dans d’autres pays européens telles que Beyond Chocolate (Belgique), Gisco (Allemagne), Swisco (Suisse) et Disco (Pays-Bas). Elle s’inscrit également dans un dialogue de haut niveau conduit à l’échelle européenne depuis plusieurs mois sur la filière cacao. Cette initiative française s’inscrit également dans le cadre de la Stratégie Nationale de lutte contre la Déforestation Importée (SNDI). 

Les signataires de cette initiative s’engagent donc conjointement à atteindre les objectifs suivants dans les régions productrices de cacao : Améliorer le revenu des cacaoculteurs et de leurs familles, au plus tard d’ici à 2030, en collaboration avec les pays producteurs ; Mettre fin avec l’ensemble des parties prenantes au plus tard d’ici 2025 aux approvisionnements de l’industrie française et du cacao et de leurs partenaires issus de zones déforestées ; Prendre les mesures nécessaires pour lutter et marquer des progrès contre le travail forcé et le travail des enfants tel que défini par les Conventions de l’OIT, dans les régions productrices de cacao.

ParLa rédaction
Dossiers Thématiques
Dossiers d’Analyse
En vidéo

Vous êtes hors ligne

Send this to a friend