Aller directement au contenu

Les Mousquetaires au fil de l’épée.

Après le rejet de leur candidat Philippe Lavalard, 44 des 68 Mousquetaires du Nord de la France auraient quitté la Société Civile des Mousquetaires et demanderaient le remboursement de leurs parts.

Après le rejet de leur candidat Philippe Lavalard, 44 des 68 Mousquetaires du Nord de la France auraient quitté la Société Civile des Mousquetaires et demanderaient le remboursement de leurs parts. Dans une lettre révélée par l’Expansion du 7 juin, les Mousquetaires « déserteurs » affirment que ce dernier aurait pourtant été élu à la tête de la SCM du Nord dès le premier tour, mais que sa nomination aurait été annulée sous prétexte qu’il n’aurait pas été associé du mouvement pendant une période de 15 années consécutives. A la tête des « frondeurs », c’est Eric Mozas, éphémère président d’Intermarché entre 2008 et 2009, qui mène la contestation depuis 2010 à travers l’association d’Artagnan. Philippe Lavalard est un adhérent connu du groupement pour s’être occupé de la zone des Balkans, et est actuellement propriétaire de l’hypermarché de Péronne. Rappelons que la SCM est l’organe politique du groupement, présidé par Jean-Pierre Meunier depuis le mois de décembre dernier. Les performances en demi-teinte d’Intermarché viennent renforcer le climat houleux au sein de la SCM. Ambiance…

ParLa rédaction
Dossiers Thématiques
Dossiers d’Analyse

Inuline, ingrédient à l’honneur

«10 tendances clés en matière d’alimentation, de nutrition et de santé 2020», tel est l’intitulé du nouveau rapport de New Nutrition Business qui fournit …

En vidéo

Vous êtes hors ligne

Send this to a friend