Aller directement au contenu

Les salariés de l’usine géante de McCain n’ont pas la frite.

D’après une information de l’AFP relayée par Agrisalon, les salariés de l’usine de frites surgelées McCain de Matougues (51), présentée comme la plus grande au monde, sont entrés en grève dimanche 27 novembre au soir. De fait, les lignes de productions sont totalement paralysées.

D’après une information de l’AFP relayée par Agrisalon, les salariés de l’usine de frites surgelées McCain de Matougues (51), présentée comme la plus grande au monde, sont entrés en grève dimanche 27 novembre au soir. De fait, les lignes de productions sont totalement paralysées.

Philippe Bluszcz, le DRH de McCain France, a déclaré que le taux de gréviste atteignait 70 à 75% (sur un total de 200 salariés), après avoir dans un premier temps annoncé 95%.

La motivation de cette grève ? « Le personnel souhaite qu’on reprenne les négociations annuelles sur les salaires pour repartir sur des bases beaucoup plus importantes, supérieures en tout cas », a expliqué le directeur des ressources humaines. Les négociations à ce sujet se sont en effet tenues la semaine dernière et la direction a proposé une revalorisation des salaires de l’ordre de 2,2% pour 2012. Selon Philippe Bluszcz, la direction a ajouté à cela différentes mesures permettant à la hausse d’atteindre 2,68% en moyenne.

Si la CFDT a bien accueilli ces propositions et a signé, ce n’est pas le cas des autres syndicats. Hier soir à 22h, les négociations étaient toujours en cours, après que la direction ait proposé un plan de formation sur le 1er semestre 2012 afin de rendre les salariés plus polyvalents et de fait d’améliorer leurs conditions de travail.

Bien entendu, McCain craint les conséquences de cette grève mais a rassuré : « nos usines sont polyvalentes et on fera ce qu’il faut faire pour que les clients n’en subissent pas les conséquences », selon M. Bluszcz. « On a des stocks de produits finis. Ensuite, suivant les risques de rupture, on adapte nos productions pour pouvoir toujours satisfaire le client ».

Cette immense usine produit 700 tonnes de frites par jour, six jours sur sept, majoritairement à destination de la restauration rapide et notamment de McDonald’s.

ParLa rédaction
Dossiers Thématiques
Dossiers d’Analyse
En vidéo

Vous êtes hors ligne

Send this to a friend