Aller directement au contenu

L’industrie alimentaire belge déclare la guerre aux fraudeurs

La Fédération de l’Industrie Alimentaire belge déclare la guerre aux fraudeurs dans la chaîne alimentaire. «En tant qu’industrie alimentaire, nous sommes parfaitement conscients que nous devons mériter la confiance du consommateur. Pour les 4.400 entreprises de notre secteur qui y travaillent durement et qui investissent quotidiennement dans la sécurité alimentaire, l’affaire Veviba est un coup dur» a déclaré Jean …

L’industrie alimentaire belge déclare la guerre aux fraudeurs
Bien que son système de contrôle de la sécurité alimentaire soit déjà très solide aujourd’hui, Fevia a donné des conseils à ses membres afin de détecter les fraudes et d’écarter les fournisseurs douteux.

La Fédération de l’Industrie Alimentaire belge déclare la guerre aux fraudeurs dans la chaîne alimentaire. «En tant qu’industrie alimentaire, nous sommes parfaitement conscients que nous devons mériter la confiance du consommateur. Pour les 4.400 entreprises de notre secteur qui y travaillent durement et qui investissent quotidiennement dans la sécurité alimentaire, l’affaire Veviba est un coup dur» a déclaré Jean Eylenbosch, président de Fevia dans un communiqué à la presse. «Nous ne pouvons accepter que l’ensemble du secteur soit mis dans le même sac que les fraudeurs qui contournent les règles délibérément. Nous avons hâte de découvrir les résultats de l’analyse, mais il est désormais évident que cette affaire portera préjudice à notre image». Selon Fevia, ces fraudes pourraient menacer de compromettre l’image de l’ensemble du secteur et représentent une forme de concurrence déloyale pour les nombreuses entreprises alimentaires belges qui investissent quotidiennement dans la qualité et la sécurité alimentaire.

Un système de contrôle de la sécurité alimentaire déjà très solide

L’industrie alimentaire belge a considérablement investi dans la sécurité alimentaire ces dernières années et s’est construit une réputation solide à cet égard, ce qui se traduit, au niveau international, par une augmentation de l’exportation. Les pays tiers font d’ailleurs référence au système belge pour le contrôle de la sécurité alimentaire avec la combinaison du guide d’autocontrôle, de la notification obligatoire et du contrôle par l’Agence Fédérale indépendante pour la Sécurité Alimentaire (AFSCA). «Bien que notre système de contrôle de la sécurité alimentaire soit déjà très solide aujourd’hui, Fevia a donné des conseils à ses membres afin de détecter les fraudes et d’écarter les fournisseurs douteux. Cependant, personne n’est immunisé à 100% contre la fraude occasionnée par des tiers qui contournent les règles délibérément. Nous souhaitons donc participer, en collaboration avec les parties concernées, à une réflexion sur la manière dont nous pouvons attaquer au mieux les fraudeurs et les empêcher de porter préjudice à notre image» affirme Chris Moris, directeur général chez Fevia.

ParLa rédaction
Dossiers Thématiques
Dossiers d’Analyse
En vidéo
Les plus lus
Dossiers thématiques
Transport et logistique : Les nouveaux défis pour l'industrie agroalimentaire

La réduction de l'impact énergétique et environnemental est certainement le plus gros défi que l'industrie agroalimentaire doit relever pour ses opérations de logistique et ses transports de marchandises. Comment ? En optimisant la chaîne logistique par …

Equipements, process, emballage et conditionnement : Les nouveautés à connaître absolument en 2019!

Chaque année, les nouvelles applications et solutions sont présentées dans les différents salons professionnels nationaux et internationaux, à destination de l’agroalimentaire. Entre innovation et technologie, voici une petite compilation (non exhaustive) des nouveautés proposées en 2019, en équipements et process (partie 1), mais également en emballage et conditionnement (partie 2).

Boulangerie : Les nouvelles solutions pour les défis à venir

L'industrie est en train de changer, grâce à la numérisation et l'automatisation, l'évolution des habitudes alimentaires et les désirs des consommateurs, par une mobilité croissante, de nouveaux concepts de vente et la tendance vers des produits de qualité spéciale, individuels et élevés. Les normes et les tendances des prochaines années du secteur de la boulangerie sont définies. Les différents salons réunissant les boulangers, pâtissiers, …

Le snacking poursuit son ascension

Le snacking poursuit son ascension

Boissons, pizzas, sushis, salades, sandwiches… un univers dynamique qui répond aux nouvelles habitudes des Français : +10% en volume ! Près d’1 Panier …

Vous êtes hors ligne

Send this to a friend