Aller directement au contenu

Des machines d’emballage efficaces grâce à des pinces imprimées en 3D

Ces pinces en polymères issues d’imprimantes 3D permettent aux utilisateurs de réduire leurs coûts de 85% et le temps de fabrication de 70%. Les pinces robustes et légères en tribo-filaments polymères igus permettent de faire des économies d’environ 85% en termes de temps et d’argent. Elles sortent directement d’une imprimante 3D. 50 fois plus résistants à l’usure que les …

Des machines d’emballage efficaces grâce à des pinces imprimées en 3D
Les pinces imprimées en 3D à partir de tribo-polymère iglidur I150 permettent de réduire les coûts de 85% et le temps de fabrication de 70% dans le secteur de l’emballage. (Source : igus)

Ces pinces en polymères issues d’imprimantes 3D permettent aux utilisateurs de réduire leurs coûts de 85% et le temps de fabrication de 70%. Les pinces robustes et légères en tribo-filaments polymères igus permettent de faire des économies d’environ 85% en termes de temps et d’argent. Elles sortent directement d’une imprimante 3D.

50 fois plus résistants à l’usure que les matériaux standards

Face au coût élevé et à la longue durée de fabrication des pinces métalliques, l’entreprise a essayé d’imprimer des pinces en 3D, tout d’abord avec des plastiques standard tels que l’ABS et le PLA. Mais les résultats obtenus n’étaient pas satisfaisants. La société Carecos Kosmetik GmbH s’est alors adressée à igus qui a recommandé l’iglidur I150, un tribo-filament sans graisse et sans entretien optimisé en terme de frottement et d’usure. En effet, presque tous les éléments d’une pince sont mobiles et glissent sur des surfaces, des arbres et des goujons, les pièces étant soumises à une usure constante. Les pièces métalliques doivent souvent être munies de douilles séparées ou être graissées en service.
En renonçant aux pinces en aluminium au profit de pinces imprimées en 3D à partir d’iglidur I150, l’entreprise a été en mesure de comprimer ses coûts de près de 85% et de gagner 70% de temps à la fabrication.
Mais ce n’est pas tout. Les pinces en polymères sont aussi sept fois moins lourdes que les pinces métalliques. En plus de l’iglidur I150, igus propose cinq autres filaments pour l’impression de pièces d’usure destinées à différents usages. Les polymères hautes performances signés igus sont jusqu’à 50 fois plus résistants à l’usure que des matériaux standard tels que le polylactide (PLA) et peuvent être utilisés sur toutes les imprimantes 3D courantes.

ParLa rédaction
Dossiers Thématiques
Dossiers d’Analyse
En vidéo

Vous êtes hors ligne

Send this to a friend