Aller directement au contenu

Maîtrise du froid : Panem International mise sur la digitalisation et entend moderniser et optimiser encore ses produits innovants

Panem international, fabricant d’équipements destinés aux boulangers-pâtissiers, affiche une croissance de 13,6 % pour chiffre d’affaires de 12,5 millions d’euros (exercice 2020-2021). L’entreprise réalise ainsi son plus haut historique tant en chiffre d’affaires qu’en prises de commandes (meubles, linéaires de vente et SAV). Ralentie par la crise sanitaire, l’activité à l’export reste stable et n’a pas redémarré aussi fortement que …

Maîtrise du froid : Panem International mise sur la digitalisation et entend moderniser et optimiser encore ses produits innovants
L’entreprise, dont le produit phare est l’armoire de fermentation contrôlée, constate une hausse de l’activité qui ne faiblit pas depuis mai 2020, et qui concerne tous ses produits : équipements de surgélation permettant d’obtenir une température de – 18 °C à cœur très rapidement, armoires de stockage positif, tours et vitrines réfrigérées et linéaires de vente.

Panem international, fabricant d’équipements destinés aux boulangers-pâtissiers, affiche une croissance de 13,6 % pour chiffre d’affaires de 12,5 millions d’euros (exercice 2020-2021). L’entreprise réalise ainsi son plus haut historique tant en chiffre d’affaires qu’en prises de commandes (meubles, linéaires de vente et SAV). Ralentie par la crise sanitaire, l’activité à l’export reste stable et n’a pas redémarré aussi fortement que le marché français, en croissance quant à lui de 22,9 %.

Panem International, qui a orienté sa stratégie depuis sa création pour se développer à l’international, exporte aujourd’hui ses équipements sur les 5 continents. Avec un réseau de distribution de 120 sociétés partenaires au total, l’activité de Panem International est équitablement répartie entre la France (50 %) et l’export (50 %). Si les boulangers-pâtissiers, artisans comme semi-industriels, constituent 90 % de sa clientèle, Panem International équipe aussi des restaurants, des laboratoires pharmaceutiques, de cosmétique et de découpage de viande.

L’entreprise, dont le produit phare est l’armoire de fermentation contrôlée, constate une hausse de l’activité qui ne faiblit pas depuis mai 2020, et qui concerne tous ses produits : équipements de surgélation permettant d’obtenir une température de – 18 °C à cœur très rapidement, armoires de stockage positif, tours et vitrines réfrigérées et linéaires de vente.

«Nous pensions que l’activité allait ralentir au dernier trimestre 2021, mais nous avons toujours autant de prise de commandes. Les délais de production ont littéralement explosé, puisqu’ils ont triplé : ils sont passés de 4 à 6 semaines initialement, à 12 à 18 semaines aujourd’hui », déclare Christophe Batanero.

+ 40 % de prises de commandes par rapport au dernier exercice

Si l’activité à l’export n’a pas encore retrouvé son niveau d’avant la crise sanitaire, bien qu’en rebond depuis octobre 2021, le marché français est très dynamique. «Nous observons une progression de + 40% de la prise de commandes par rapport à l’exercice 2019-2020», poursuit- il.

Cette forte augmentation trouve plusieurs explications, dont le nécessaire report de l’activité 2020 sur 2021. Certains distributeurs disposant d’une trésorerie suffisante, en France comme à l’export, ont stratégiquement choisi de se constituer un stock disponible pour répondre rapidement aux demandes et faire face à d’éventuelles pénuries.

Pour faire face à cette croissance, Panem International affiche de fortes ambitions. Côté produit, le spécialiste des équipements intégrant la maîtrise du froid entend moderniser et optimiser encore ses produits innovants. Mais l’année 2022 sera surtout celle de la digitalisation chez Panem, au service de la fluidification du parcours client. « Devant le développement de notre activité, les outils digitaux seront des leviers majeurs pour franchir de nouveaux caps », explique Christophe Batanero. Des recrutements, fréquents chez Panem International, sont également à prévoir, notamment sur des postes de monteurs-assembleurs, menuisiers ou encore frigoristes – métier particulièrement en tension.

ParLa rédaction
Dossiers Thématiques
Dossiers d’Analyse
En vidéo

Vous êtes hors ligne

Send this to a friend