Aller directement au contenu

Meelk veut être le premier lait végétal bio à diluer

«Meelk est né d’un constat simple : 1 litre de lait acheté dans le commerce contient en moyenne moins de 3% d’amandes ou de noisettes. Le reste? De l’eau, du sucre, des conservateurs, des arômes… Le tout, conditionné dans des tetrapaks qui en plus de créer des déchets supplémentaires, nécessitent une stérilisation qui détruit vitamines, nutriments et goût ! », …

Meelk veut être le premier lait végétal bio à diluer
L’idée : Dans une bouteille en verre de 250 g, la préparation permet de réaliser chez soi 5 litres de lait d’amande ou de boisson noisette, ce qui nécessite moins d’emballage, tout en permettant un dosage personnalisé, plus ou moins crémeux.

«Meelk est né d’un constat simple : 1 litre de lait acheté dans le commerce contient en moyenne moins de 3% d’amandes ou de noisettes. Le reste? De l’eau, du sucre, des conservateurs, des arômes… Le tout, conditionné dans des tetrapaks qui en plus de créer des déchets supplémentaires, nécessitent une stérilisation qui détruit vitamines, nutriments et goût ! », expliquent Damien Meyrignac et Jean-Christophe Bernard, déjà forts de leur expérience dans le domaine du végétal avec la marque Morice créée en 2017. Ils ont alors l’idée de créer une purée d’amandes et de noisettes afin de permettre au plus grand nombre de pouvoir fabriquer son lait végétal facilement à la maison. Dans une bouteille en verre de 250 g, la préparation permet de réaliser chez soi 5 litres de lait d’amande ou de boisson noisette. De quoi susciter moins d’emballage, tout en permettant un dosage personnalisé, plus ou moins crémeux. Pour l’instant, le projet est au stade de financement, pour pouvoir financer la première production, l’entreprise lance une campagne de financement participatif via Ulule en proposant les 2 premières boissons végétales en pré-commande : le lait d’amande et la boisson noisette.

ParLa rédaction
Dossiers Thématiques
Dossiers d’Analyse
En vidéo

Vous êtes hors ligne

Send this to a friend