Aller directement au contenu

Monsanto mise sur le maïs OGM résistant à la sécheresse.

Dans le contexte actuel de sécheresse qui tend à s’aggraver dans les années à venir, Monsanto a décidé de s’attaquer à cette problématique en développant une espèce de maïs OGM résistante à la sécheresse. Des essais agricoles sont prévus dans le sud des Etats-Unis l’an prochain.

Dans le contexte actuel de sécheresse qui tend à s’aggraver dans les années à venir, Monsanto a décidé de s’attaquer à cette problématique en développant une espèce de maïs OGM résistante à la sécheresse. Des essais agricoles sont prévus dans le sud des Etats-Unis l’an prochain. Ce nouvel OGM intervient à un moment-clé, étant donné que la chaleur et la sécheresse qui ont sévi cet été ont affecté toute cette région des Etats-Unis. Ainsi, le Département américain d’Agriculture a estimé les pertes mondiales liées à cet épisode climatique à 15% des récoltes. Le directeur de la section technologie mondiale pour le maïs de Monsanto, Dusty Post, a expliqué que « la nouvelle graine de maïs génétiquement modifiée a quand même besoin d’eau pour se transformer en plante en bonne santé, mais elle est conçue pour utiliser l’humidité de manière plus efficace ». Ainsi, pas question encore pour lui de parler « d’être capable de faire pousser du maïs dans un désert ». Mais cela représente néanmoins une avancée technologique significative. Le développement de ces nouveaux OGM se fait en partenariat avec la compagnie allemande de produits chimiques BASF Corp. Monsanto espère obtenir l’accord des régulateurs américains dès cette année, afin de pouvoir exporter son nouveau produit. Le porte-parole de l’association des cultivateurs de maïs, Mark Lambert, a expliqué l’intérêt qu’un maïs résistant à la sécheresse peut représenter pour les agriculteurs : « le climat est une variable que les agriculteurs ne peuvent pas contrôler et tout produit qui peut aider à gérer ou à faire face aux extrêmes climatiques sera quelque chose que les agriculteurs étudieront sérieusement ». En effet, les pénuries d’eau causent d’ores et déjà des milliards de dollars de pertes chaque année et cela ne tend qu’à s’aggraver selon les prévisions des scientifiques et des gouvernements. Mais Monsanto n’est pas seul en piste dans cette course vers des OGM anti-sécheresse : ses concurrents sont également sur l’affaire, et devraient sortir prochainement leurs propres produits.

ParLa rédaction
Dossiers Thématiques

Zoom sur 15 produits inox

C’est l’un des matériaux les plus employés dans l’agroalimentaire pour, entre autres, sa résistance et sa facilité d’entretien. Nous vous proposons un zoom …

Dossiers d’Analyse
En vidéo

Vous êtes hors ligne

Send this to a friend