Aller directement au contenu

Mort d’un adolescent, Red Bull pointé du doigt…

Suite à une plainte avec constitution de partie civile déposée en 2011 au nom de la famille de l’adolescent de 15 ans mort à l’occasion d’une course à pied dans le département de l’Oise, l’enquête sur les circonstances de ce décès a été réouverte.

Suite à une plainte avec constitution de partie civile déposée en 2011 au nom de la famille de l’adolescent de 15 ans mort à l’occasion d’une course à pied dans le département de l’Oise, l’enquête sur les circonstances de ce décès a été réouverte.

Dans un premier temps, les expertises pratiquées n’ayant révélé ni traces de stupéfiants ou d’alcool, les recherches avaient conclu à un décès par mort naturelle. Cependant, comme l’a précisé Me Hubert Delarue, avocat de la famille de la victime, à l’AFP : «  un expert a, dans un rapport déposé il y a environ deux mois, considéré qu’il y avait un taux de taurine considérablement supérieur à celui qu’on peut avoir habituellement, c’est-à-dire 300 nanogrammes contre environ 3,14 habituellement ».

Et quand on parle de taurine, on pense à la boisson Red Bull, mise en cause dans le présent dossier. « Si l’expert considère que la taurine, et donc le Red Bull est à l’origine du décès de ce garçon, ça pourra me conduire à solliciter la mise en examen des mandataires sociaux de cette entreprise », rajoutait Me Delarue.

red_bull_canette

Toutefois, l’avocat a également ajouté rechercher les responsabilités « du côté des organisateurs de la course (…), les consignes de sécurité, notamment médicales, n’auraient pas été scrupuleusement respectées ».

Début juin,  Marisol Touraine, ministre des Affaires sociales et de la Santé,  a demandé à l’Agence nationale de sécurité sanitaire (Anses) de renforcer sa vigilance sur les boissons énergisantes, après le signalement d’effets indésirables « suspectés » d’être liés à leur consommation.

 

Source : agro-media.fr avec l’AFP

ParLa rédaction
Dossiers Thématiques
Dossiers d’Analyse
Croissance mondiale pour le snacking
Croissance mondiale pour le snacking

Les habitudes de consommation et les attentes en termes de snacking ont-elle changé avec la pandémie liée au Covid-19? «La crise de la …

En vidéo

Vous êtes hors ligne

Send this to a friend