Aller directement au contenu

NanoSeal, un substitut au PVDC et à l’EVOH pour assurer une barrière à l’oxygène.

La viande et le fromage sont des produits très sensibles à l’oxygène. Dans ce contexte, nombre de films de conditionnement actuels sont complexés avec du chlorure de polyvinylidène (PVDC) et de l’éthylène alcool vinylique (EVOH) qui sont des polymères barrières à l’oxygène.

La viande et le fromage sont des produits très sensibles à l’oxygène. Dans ce contexte, nombre de films de conditionnement actuels sont complexés avec du chlorure de polyvinylidène (PVDC) et de l’éthylène alcool vinylique (EVOH) qui sont des polymères barrières à l’oxygène. Cependant, le PVDC est considéré comme « nuisible » car il émet du chlore et l’EVOH, utilisé en quantité importante, reste couteux. Ainsi, la société américaine NanoPack a obtenu l’agrément de la Food and Drug Administration (FDA, équivalent de l’AFSA aux Etats-Unis) pour l’utilisation de son nouveau procédé, breveté et baptisé NanoSeal. Cette nouvelle nanotechnologie substitue les polymères de PVDC et EVOH par la dispersion d’un minéral, la vermiculite, dans de l’alcool polyvinylique (PVOH). Selon le fabricant, cette nouvelle technologie augmenterait aussi la barrière aux arômes et pourrait donc être utilisée sur des produits comme les épices ou le café.

ParLa rédaction
Dossiers Thématiques
Dossiers d’Analyse
Inuline, ingrédient à l’honneur
Inuline, ingrédient à l’honneur

«10 tendances clés en matière d’alimentation, de nutrition et de santé 2020», tel est l’intitulé du nouveau rapport de New Nutrition Business qui fournit …

En vidéo

Vous êtes hors ligne

Send this to a friend