Aller directement au contenu

On ne dira plus « rouge comme une tomate » !

Non content de protéger contre le cancer de la prostate, manger des tomates permettrait de réduire de 30% les coups de soleil. En effet, lors de la cuisson, elles libèrent du lycopène, antioxydant contenu dans le pigment, qui neutraliserait les radicaux libres produits par la peau sous l’effet des rayonnements ultraviolets. Bonne nouvelle pour les réfractaires à la tomate, …

Non content de protéger contre le cancer de la prostate, manger des tomates permettrait de réduire de 30% les coups de soleil. En effet, lors de la cuisson, elles libèrent du lycopène, antioxydant contenu dans le pigment, qui neutraliserait les radicaux libres produits par la peau sous l’effet des rayonnements ultraviolets. Bonne nouvelle pour les réfractaires à la tomate, on retrouve également cette substance magique dans la pastèque, la papaye, le pamplemousse rose et même dans le ketchup…

ParLa rédaction
Dossiers Thématiques
Dossiers d’Analyse
En vidéo

Vous êtes hors ligne

Send this to a friend