Aller directement au contenu

Neogen lance Veratox pour Ochratoxine HS (Haute Sensibilité)

Neogen agrandit sa gamme de solutions d’analyses pour mycotoxines avec le lancement d’un nouveau test quantitatif pour ochratoxine.

Neogen lance Veratox pour Ochratoxine HS (Haute Sensibilité)
Neogen agrandit sa gamme de solutions d’analyses pour mycotoxines avec le lancement d’un nouveau test quantitatif pour ochratoxine.

Veratox pour Ochratoxine HS (Haute Sensibilité) a été développé spécialement pour le marché Européen pour permettre la détection rapide et précise de cette mycotoxine aux niveaux instaurés par les directives réglementaires.

L’Union Européenne (UE) limite à 3 μg/kg (ppb) d’ochratoxine dans les céréales dont le maïs et le blé, et d’autres pays sont en train de réfléchir à s’aligner avec ces seuils. Ce nouveau test délivre des résultats précis d’une plage quantitative de 2 à 10 ppb d’ochratoxine après seulement 30 minutes, permettant aux utilisateurs de prendre des décisions en conformité avec la législation.

Des silos céréaliers aux industriels du secteur alimentaire, la responsabilité majeure d’assurer que les produits sont conformes à la réglementation, et donc sans danger pour les consommateurs, repose sur ceux qui sont impliqués à chaque étape de la chaîne d’approvisionnement. Des contrôles réguliers aideront à garantir que les denrées alimentaires ne contiennent pas de mycotoxines au dessus des limites maximum. Ce kit permet également aux industriels qui importent des produits à base de céréales dans l’UE de remplir les exigences légales.

Une législation qui s’applique même aux pays non-membres de l’UE

Les produits alimentaires importés de pays non-membres de l’UE sont tenus de se conformer à la législation de sur les niveaux maximum en mycotoxines acceptés en Europe. En 2014, vingt pour cent (20%) des importations refusées de produits alimentaires et de produits pour alimentation animale dans l’UE ont été liées à des niveaux trop élevés de mycotoxines.

« Le développement de ce nouveau test pour ochratoxine résulte de retours d’informations de la part de nos clients. En effet, ceux-ci souhaitaient une modification de notre ancien test pour répondre aux nouveaux besoins du marché, » commente Steve Chambers, Directeur Ventes et Marketing de Neogen Europe. « Depuis le développement de notre premier test pour mycotoxines il y a plus de 30 ans, nos tests ont constamment évolué en rapidité, précision et facilité d’utilisation. Veratox pour ochratoxine HS est encore une preuve de cette dynamique. »

Une toxine dangereuse pour les animaux d’élevage

Veratox pour Ochratoxine HS est prévu pour l’analyse quantitative d’ochratoxine dans le maïs et le blé. Le test est un dosage immuno-enzymatique de type compétitif direct (CD-ELISA) permettant d’obtenir des concentrations exactes en ppb. L’ochratoxine est produite majoritairement par les moisissures Aspergillus ochraceus et Penicillium viridicatum, et peut être décelée en conjonction avec l’aflatoxine, l’un des carcinogènes naturels connus les plus puissants. Il a été démontré que l’ochratoxine affecte les reins d’animaux ayant été exposés à cette toxine. Il a par ailleurs été également prouvé qu’une baisse de la productivité chez les volailles est une conséquence directe de l’ochratoxicose. Les symptômes comprennent un ralentissement de la croissance ainsi qu’une baisse de productivité chez les poules pondeuses.

ParLa rédaction
Dossiers Thématiques
Dossiers d’Analyse
Inuline, ingrédient à l’honneur
Inuline, ingrédient à l’honneur

«10 tendances clés en matière d’alimentation, de nutrition et de santé 2020», tel est l’intitulé du nouveau rapport de New Nutrition Business qui fournit …

En vidéo

Vous êtes hors ligne

Send this to a friend