Aller directement au contenu

Nestlé va obtenir 60% de la société Hsu Fu Chi, confiseur chinois.

Un accord de partenariat avec la famille fondatrice de la société Hsu Fu Chi, qui produit et distribue des produits de confiserie en Chine, a été conclu ce lundi. Cet accord prévoit ainsi le rachat de titres par le groupe suisse, pour, à terme, posséder 60% de la société. Nestlé devra débourser pas moins de 1,2 milliards d’euros

Un accord de partenariat avec la famille fondatrice de la société Hsu Fu Chi, qui produit et distribue des produits de confiserie en Chine, a été conclu ce lundi. Cet accord prévoit ainsi le rachat de titres par le groupe suisse, pour, à terme, posséder 60% de la société. Nestlé devra débourser pas moins de 1,2 milliards d’euros pour devenir actionnaire majoritaire du leader chinois.

L’acquisition se fera par le biais d’une procédure dite  « Scheme of Arrangement » qui impose certaines conditions pour la validation du rachat. A l’heure actuelle, la famille Hsu possède 56.4% du capital, le reste appartenant à des actionnaires indépendants. Nestlé propose donc de racheter 16.5% à la famille Hsu, ainsi que les titres des actionnaires indépendants. Les deux plus grands actionnaires indépendants, Arisaig Partners Hçoldings et les filiales du Baring Asia Private Equity Fund ont d’ailleurs déjà donné un accord irrévocable de leur engagement. Nestlé propose de racheter les actions à une valeur supérieure de 24,7% par rapport au cours moyen des 180 derniers jours.

Le rachat de la société, s’il est validé, permettrait à Nestlé de renforcer sa position dans l’empire du milieu ou elle possède déjà 23 usines, 2 centres de R&D et emploie 14 000 personnes. Paul Buckle, dirigeant de Nestlé, a ainsi ajouté : « Ce partenariat proposé renforcera de manière importante notre présence en Chine» et « démontre également notre engagement à long terme envers la Chine et met en avant notre capacité d’accroître notre portefeuille de marques internationales et locales sur ce marché dynamique ». Hsu Fu Chi International a un large catalogue de produits, des snacks à base de céréales aux en-cas traditionnels chinois en passant par des gâteaux. En 2010 son chiffre d’affaires était de 571 millions d’euros. Le groupe chinois gère 4 grandes fabriques et emploie près de 16 000 personnes.

Un processus d’une durée de trois à cinq mois, visant à l’approbation par les autorités chinoises notamment, va alors se mettre en place pour que Nestlé finalise son action. Rappelons qu’en 2009 Coca-Cola avait souhaité racheter le spécialiste des jus de fruits chinois, Huiyuan Juice, pour 2,4 milliards de dollars mais que son offre avait été rejetée par les autorités chinoises.

ParLa rédaction
Dossiers Thématiques
Dossiers d’Analyse
En vidéo

Vous êtes hors ligne

Send this to a friend