Aller directement au contenu

NotCo remporte le Challenge Innovation organisé par Roquette

La start-up chilienne NotCo a remporté le Challenge Innovation organisé par Roquette, leader mondial des ingrédients d’origine végétale et des protéines végétales. Reconnue pour son approche révolutionnaire, NotCo bénéficiera de l’expertise de Roquette sur les marchés de l’alimentation, de la nutrition et de la santé. Trente-sept start-up internationales passionnées par la révolution alimentaire ont ainsi participé au Challenge Innovation …

NotCo remporte le Challenge Innovation organisé par Roquette
La start-up utilise l’intelligence artificielle pour concevoir une nouvelle génération de produits d’origine végétale.

La start-up chilienne NotCo a remporté le Challenge Innovation organisé par Roquette, leader mondial des ingrédients d’origine végétale et des protéines végétales. Reconnue pour son approche révolutionnaire, NotCo bénéficiera de l’expertise de Roquette sur les marchés de l’alimentation, de la nutrition et de la santé. Trente-sept start-up internationales passionnées par la révolution alimentaire ont ainsi participé au Challenge Innovation proposé par Roquette lors du Future Food-Tech Summit de New York. Trois finalistes ont été sélectionnés et ont présenté leurs innovations d’origine végétale qui contribuent à l’émergence d’une nouvelle gastronomie.

NotCo, entreprise prometteuse fondée en 2015 à Santiago, au Chili, par Matias Muchnick, Pablo Zamora et Karim Pichara, a remporté le concours haut la main. NotCo est une entreprise de food-tech proposant des alternatives végétales à la viande et aux produits laitiers. Leur mission est de développer des solutions d’origine végétale afin de proposer une nutrition de qualité aux consommateurs.

La start-up utilise l’intelligence artificielle pour concevoir une nouvelle génération de produits d’origine végétale. Leur algorithme, baptisé « Giuseppe », propose de nouvelles combinaisons d’ingrédients pour créer des textures, des odeurs, des couleurs et des arômes attrayants. Leur gamme de produits actuelle comprend NotMayoTM, NotMilkTM, NotIceCreamTM et NotBurgerTM. NotCo est présent au Chili, au Brésil et dans toute l’Amérique latine et ses produits sont désormais disponibles sur plusieurs nouveaux marchés.

« Nous voulons être le meilleur partenaire pour les entreprises du monde entier qui partagent notre conviction et notre ambition de croissance dans la gastronomie végétale. NotCo a remporté ce challenge grâce à sa forte compréhension des attentes consommateurs combinée à une technologie innovante conçue pour libérer le potentiel de la nature. En utilisant l’intelligence artificielle, ils font entrer la gastronomie dans une ère nouvelle. Chez Roquette, nous participons à la révolution alimentaire avec de tout nouveaux produits d’origine végétale, et nous sommes ravis d’avancer avecnos clients dans la quête de nouvelles expériences gastronomiques. » explique Jeremy Burks, Senior Vice-Président en charge des protéines végétales chez Roquette.

Un demi-milliard d’euros sur 5 ans

Roquette estime que la révolution alimentaire actuelle et la nouvelle gastronomie ont besoin de produits attrayants et savoureux pour que les alternatives végétales s’intègrent dans la vie quotidienne et l’alimentation de tous les jours. Pour accélérer cette tendance, Roquette a lancé son Challenge Innovation afin de récompenser les efforts de start-ups créatives et innovantes qui sont la clé du développement de l’alimentation de demain. En remportant ce challenge, NotCo va désormais bénéficier du soutien des équipes R&D de Roquette, profiter des nombreux atouts et des meilleures technologies du groupe pour co-développer de nouvelles solutions.

Avec la plus large gamme de protéines de pois au monde, Roquette aide les entreprises alimentaires innovantes à développer une cuisine qui apporte de nouveaux goûts, de nouvelles textures et de toutes nouvelles expériences gastronomiques. Pour renforcer son leadership au service de la révolution alimentaire mondiale, Roquette s’est engagé dans un vaste programme d’investissement pour garantir un approvisionnement en protéines végétales sûr, sécurisé et durable. Ce programme, de plus d’un demi-milliard d’euros sur une période de cinq ans, comprend l’extension de l’usine existante de Vic-sur-Aisne (France), l’investissement dans une usine de protéines végétales texturées à Horst (Pays-Bas) et la mise en service de la plus grande usine de protéines de pois au monde à Portage la Prairie, Manitoba (Canada).

ParLa rédaction
Dossiers Thématiques
Dossiers d’Analyse
En vidéo

Vous êtes hors ligne

Send this to a friend