Aller directement au contenu

Un nouvel accord entre l’APBO et Bel pour une meilleure valorisation du lait

Cet accord prévoit la garantie d’un prix de référence moyen annuel pour toute l’année 2018 pour le lait acheté aux producteurs de l’APBO (Association des producteurs de lait Bel Ouest), fixé à 350 euros pour 1 000 litres ; un accord unique dans la profession et dans la relation entre producteurs de lait et transformateur. Une alimentation sans OGM …

Un nouvel accord entre l’APBO et Bel pour une meilleure valorisation du lait
Bel et l’APBO souhaitent que cet accord incite l’ensemble des acteurs du secteur agro-alimentaire à contribuer à cette création de valeur partagée.

Cet accord prévoit la garantie d’un prix de référence moyen annuel pour toute l’année 2018 pour le lait acheté aux producteurs de l’APBO (Association des producteurs de lait Bel Ouest), fixé à 350 euros pour 1 000 litres ; un accord unique dans la profession et dans la relation entre producteurs de lait et transformateur.

Une alimentation sans OGM

Cet accord prévoit également le déploiement par l’ensemble des producteurs de l’APBO de pratiques d’élevage différenciantes parmi lesquelles une alimentation sans OGM pour les troupeaux laitiers et la mise en valeur du pâturage (engagement de 150 jours par an minimum) ; ainsi que la rémunération de ces pratiques différenciantes sous forme de primes mensuelles pour un montant total de 21 € les 1 000 litres.
Il est le résultat de plusieurs mois d’échanges et de concertation au cours desquels l’APBO, force de proposition, a pleinement exprimé sa vision d’un partenariat gagnant-gagnant. Il implique l’ensemble de ses 700 exploitations adhérentes.
L’accord apporte de la visibilité aux producteurs en sécurisant leurs revenus pour l’année 2018, tout en valorisant durablement des pratiques agricoles responsables, correspondant à l’évolution des attentes des consommateurs.
Les différentes dispositions de cet accord seront formalisées dans un cahier des charges élaboré conjointement au cours des prochaines semaines, dont la certification auprès d’un organisme agréé sera mise en œuvre par l’APBO. Il s’intégrera dans une charte qui comprendra également des engagements en faveur de l’ancrage local des exploitations comme par exemple perpétuer la production locale de fourrage pour nourrir les troupeaux, la préservation de l’environnement et le bien-être animal. Cette démarche novatrice et engageante s’inscrit dans la relation de partenariat que Bel et l’APBO ont construit au fil du temps. Elle incarne la démarche responsable que le Groupe Bel souhaite mener en faveur d’une filière plus durable.
Dans la droite ligne de la charte d’engagement résultant des Etats Généraux de l’Alimentation, Bel et l’APBO se disent satisfaits de leurs engagements réciproques et souhaitent que cet accord incite l’ensemble des acteurs du secteur agro-alimentaire à contribuer à cette création de valeur partagée.

ParLa rédaction
Dossiers Thématiques
Dossiers d’Analyse
En vidéo

Vous êtes hors ligne

Send this to a friend