Aller directement au contenu

Nouvel accord pour les industries alimentaires et la Coopération agricole

Un nouvel accord sur le Contrat de Génération a été signé entre les branches des industries alimentaires, de la coopération agricole et les organisations syndicales de salariés suite à la négociation paritaire du 17 janvier. Ce nouvel accord réaffirme les engagements de la filière alimentaire en matière d’emploi et de formation, pris dans l’Accord relatif au Contrat de Génération …

Nouvel accord pour les industries alimentaires et la Coopération agricole
Ce nouvel accord relatif au Contrat de Génération réaffirme les engagements de l’industrie alimentaire et de la coopération agricole en faveur de l’emploi et de la formation.

Un nouvel accord sur le Contrat de Génération a été signé entre les branches des industries alimentaires, de la coopération agricole et les organisations syndicales de salariés suite à la négociation paritaire du 17 janvier. Ce nouvel accord réaffirme les engagements de la filière alimentaire en matière d’emploi et de formation, pris dans l’Accord relatif au Contrat de Génération (juillet 2013), et revus à la hausse dans l’Accord pour le développement de l’emploi et des compétences dans la filière alimentaire (mai 2015), qui prennent leur source dans le Contrat de la Filière alimentaire (juin 2013).

Soutenir la dynamique engagée

Ce nouvel accord permet de soutenir la dynamique engagée par l’accord de 2013, arrivé à échéance au début du mois de janvier, et de continuer à favoriser la mise en œuvre du dispositif Contrat de Génération. Le Contrat de Génération, lancé en 2013, vise à soutenir l’insertion durable d’un jeune en CDI dans l’entreprise tout en maintenant un sénior dans l’emploi. Les Industries alimentaires et la coopération agricole saluent les organisations syndicales qui se sont engagées à leurs côtés pour le développement de l’emploi : FGA-CFDT, FGTA-FO, CFTC, CFE-CGC. Les partenaires sociaux ont décidé de se réunir sous 18 mois afin d’examiner le bilan des engagements, en cours de réalisation par la Plateforme des observatoires du secteur alimentaire. Pour Lionel Deloingce, Vice-Président de l’ANIA en charge des affaires sociales, et Gilbert Keromnès, Président de la Commission Ressources Humaines de Coop de France, « ce nouvel accord relatif au Contrat de Génération réaffirme les engagements de l’industrie alimentaire et de la coopération agricole en faveur de l’emploi et de la formation. Les entreprises de la filière alimentaire témoignent une nouvelle fois de leur dynamisme et de leur contribution positive à l’économie et à l’emploi en France ».

ParLa rédaction
Dossiers Thématiques
Dossiers d’Analyse
En vidéo

Vous êtes hors ligne

Send this to a friend